Accueil / A la une / Urgent: des gendarmes font irruption à la CENI

Urgent: des gendarmes font irruption à la CENI

Dans la soirée de ce jeudi 3 août, des gendarmes ont fait irruption dans les locaux de la CENI alors que les commissaires étaient en plénière. Ils ont intimé l’ordre de tout arrêté. Mais les responsables de l’institution ne se plieront pas à cette injonction.

Selon le chargé de communication de la CENI, ces gendarmes ont agit au nom du haut commandement de la gendarmerie nationale. Ils disent empêcher l’accès au bureau de Bakary Fofana. Une attitude inacceptable pour ces commissaires qui dénoncent une ingérence de la gendarmerie dans les affaires internes de l’institution.

« L’information est arrivée chez le général Baldé, comme quoi, les commissaires sont entrain de casser à la CENI, sortir les affaires de Bakary. Le général a envoyé un émissaire, un certain colonel Célestin. Il est venu avec des hommes, ils disent qu’il faut tout arrêté, rien ne doit se passer, jusqu’à ce qu’il y ait passation« , dénonce Charles André Soumah, directeur du département communication de CENI.

Ces injonctions ne passeront pas rassure t-il tout en invitant les forces de sécurité à ne pas s’immiscer dans les affaire de l’institution.

« Ils disent qu’ils vont nous dicter ce qu’il y a lieu de faire. Mais nous on s’en fou de leur instruction, c’est pas eux qui commandent l’institution. Il faut que les hommes de sécurité, la gendarmerie se retirent des affaires de la CENI. Ils n’en on pas le droit« , s’indigne ce commissaire.

« D’ici la semaine prochaine, on va sortir un projet de chronogramme. Il y a une discussion autour du dossier d’appel d’offre pour l’audit du fichier« , rassure le chargé de la communication de la CENI.

à voir aussi

Rebelote: il n y aura pas d’élections communales en 2017 selon la CENI

Il n y aura pas d’élection communales avant 2018, annonce faite par la CENI ce …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*