samedi 22 septembre 2018
Accueil / A la une / Le litige opposant Neymar au FC Barcelone va se régler devant les tribunaux.

Le litige opposant Neymar au FC Barcelone va se régler devant les tribunaux.

La presse catalane est persuadée que le litige opposant Neymar au FC Barcelone concernant la fameuse clause de 26 millions d’euros, qui figurait dans le contrat du joueur brésilien, va se régler devant les tribunaux.

Il est écrit que rien ne sera simple, jusqu’au bout. A l’instar du président de la Ligue espagnole, qui s’est heurté à un plafond de verre juridique, le FC Barcelone serait déterminé à embêter son ancien joueur. Ainsi, le club ne serait pas disposé à verser la fameuse prime de renouvellement du 26 octobre dernier, selon le quotidien catalan Sport.

Le club espagnol avait déposé les 26 millions d’euros correspondant chez le notaire en attendant de savoir si le joueur allait rester. Ce n’est pas le cas. Neymar a depuis rejoint pour de bon le Paris Saint-Germain.

Un tweet du PSG avec Verratti n’a pas échappé aux Catalans

Barcelone voudrait réclamer de l’argent au Neymar

Le Barça ne voudrait donc pas payer la différence qu’il doit au joueur et à son père sur une clause qui est passée de 196 à 222 millions d’euros. S’estimant lésé dans l’affaire du transfert, le club s’en remettrait à la justice espagnole et c’est auprès de celle-ci que l’entourage du Brésilien devrait plaider pour réclamer son dû.

Et ce n’est pas tout, car, toujours selon Sport, le FC Barcelone entendrait également réclamer de l’argent sur la première partie de la prime de renouvellement, au prorata de la seule année effectuée sur les cinq actées lors de la prolongation. Bref, il semble que Neymar n’en a pas tout à fait fini avec l’Espagne.

Yahoo Sport

à voir aussi

Le PSG encore menacé par le patron de la ligue espagnole Javier Tebas

Visé par une enquête de l’UEFA dans le cadre du fair-play financier, le Paris Saint-Germain …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*