mercredi 17 octobre 2018
Accueil / A la une / Le président de la Liga veut faire sanctionner Paris pour Neymar

Le président de la Liga veut faire sanctionner Paris pour Neymar

Le Paris Saint-Germain va réussir à s’attacher les services de l’attaquant du FC Barcelone Neymar en levant sa clause libératoire fixée à 222 millions d’euros. Toujours aussi agacé par cette transaction, le président de la Liga Javier Tebas semble déterminé à faire payer le club de la capitale… 

Javier Tebas ne digère pas. Alors que l’attaquant du FC Barcelone Neymar va normalement rejoindre le Paris Saint-Germain grâce au paiement de sa clause libératoire fixée à 222 millions d’euros, le président de la Liga a bien l’intention de mener la vie dure au club de la capitale, notamment par rapport au fair-play financier de l’UEFA.

Tebas ne pourra pas empêcher le transfert

Car malgré sa menace mercredi (voir ici), Tebas ne pourra pas empêcher le départ du Brésilien pour le PSG. Dans l’impossibilité d’interférer sous peine de s’attirer les foudres de l’UEFA, le boss du championnat d’Espagne a reconnu qu’il s’était emballé dans ses propos. «Si quelque chose peut empêcher le transfert de Neymar, c’est que le joueur ne veut pas y aller ou que le PSG ne paye pas la clause libératoire», a confié l’Espagnol pour le quotidien L’Equipe.

«Par nos actions, nous n’avons pas l’objectif d’empêcher le transfert», a-t-il enchaîné. Comme nous vous l’avions indiqué, il s’agissait seulement d’une menace en l’air et Paris n’avait pas de quoi s’inquiéter. Par contre, Tebas n’a toujours pas l’intention de lâcher le vice-champion de France et n’a clairement pas dit son dernier mot.

Il veut faire sanctionner Paris…

Car si l’homme d’affaires ibérique ne peut pas empêcher cette transaction, il peut tout de même faire pression sur l’UEFA afin de mener une enquête minutieuse concernant les sommes dépensées par Paris pour ce mouvement. «On ne veut pas participer à une tricherie financière. Notre but ? Que Paris soit sanctionné par l’UEFA sur le terrain sportif et qu’il arrête d’avoir des revenus fictifs qui peuvent amener l’Union européenne à décider d’importantes sanctions économiques qui paralyseraient son activité», a-t-il prévenu. De quoi inquiéter le PSG ? Pas vraiment… On imagine que les dirigeants parisiens ont longtemps cherché un montage parfait pour signer Neymar et se protéger d’éventuelles sanctions de l’UEFA.

Source: Maxifoot

à voir aussi

PSG: Voici la nouvelle maison « très impressionnante » de Neymar

Un mois après son arrivée au PSG, la star brésilienne Neymar va s’installer dans une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*