Accueil / A la une / Meeting de Kagbélen: l’opposition contourne Boureima Condé et ça marche

Meeting de Kagbélen: l’opposition contourne Boureima Condé et ça marche

Il a fallut des heures de négociation pour que l’opposition puisse enfin tenir son meeting à Kagbélen. D’entrée, le ministre de l’administration du territoire avait ordonné la délocalisation du rassemblement.

Selon lui, ce rassemblement pourrait perturber la circulation des personnes et des biens.

« Au regard de ce qu’un meeting à Kagbélen pourrait représenter pour la liberté générale en Guinée, nous avons pris la décision de demander à monsieur le Maire de délocaliser le meeting et de l’envoyer à Dubréka centre. C’est ce que nous lui demandons. Une décision contraire ne saurait être admise par l’Etat guinéen« , argue Boureima Condé. 

Niet! L’opposition est restée droit dans ses bottes, s’obstinant et tempêtant. Tard dans la soirée du dimanche 30 juillet, le chargé de communication de l’UFDG a posté sur son mûr facebook, une information contraire à celle du ministre.

 » Chers amis, suite à la déclaration du MATD et sa volonté de nous interdire le meeting de Kagbelen, les autorités au plus haut niveau viennent de céder face à la fermeté du chef de file de l’opposition et ses collègues de l’opposition. Instructions ont été données à l’administration du territoire et à toutes les autorités concernées de prendre toutes les dispositions pour la réussite du meeting géant que nous organisons demain lundi au lieu indiqué : AU SIEGE DE L’UDG À KAGBELEN« , soutient Alpha Boubacar Bah.

La police n’était pas informée de l’autorisation du meeting de l’opposition. Elle s’est donc déployée sur les lieux, pour quadriller le siège de l’UDG.

« On ne comprend rien. J’ai appris que le périmètre de notre siège est complètement quadrillé par les forces de l’ordre depuis 5 heures du matin. Hier à 23 heures, on a été informé que l’ordre a été donné depuis le haut sommet de tenir notre meeting à notre siège« , s’inquiète Elhadj Dembo Sylla
Pourtant, la gendarmerie était au bain des dernières nouvelles. Elle a donc été déployée pour sécuriser les lieux et non empêcher.

L’opposition ces derniers temps, a pris l’habitude de contourner les autorités locales, pour s’adresser plus haut. Et à tous les coup, ça marche.

à voir aussi

Les femmes de l’opposition annoncent une journée de recueillement et une manifestation

Après l’échec de la mobilisation du jeudi 1er novembre, les femmes de l’opposition républicaine vont …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*