samedi 22 septembre 2018
Accueil / A la une / CENI: le nouveau patron invite ses collègues à se remettre au travail

CENI: le nouveau patron invite ses collègues à se remettre au travail

Lors d’une rencontre ce jeudi 27 juillet, le nouveau président de la CENI, a demandé à ses collègues, de tourner définitivement la page de Bakary Fofana et à se mettre au travail. Me Salifou Kébé soutient qu’il est temps d’organiser les élections de proximité.

Pour commencer, le nouveau président de la CENI, a fait remarquer, que désormais, la crise au sein de la CENI est définitivement terminée.

« Il y a eu beaucoup de supputations et de rumeurs. C’est pourquoi, il fallait qu’on se retrouve aujourd’hui pour vous dire réellement ce qui s’est passé et entreprendre des perspectives à court, moyen et long terme. Nous avons pris de grosses responsabilités. Et Dieu merci, nous avons pu juguler la crise qui minait l’institution alors que tout a été planifié pour que le débat aille dans la rue. C’est le lieu pour moi de remercier l’ensemble du personnel de la CENI qui a toujours ramené le débat au sein de l’institution« , a t-il déclaré.

Il a ensuite invité ses collègues, à se remettre au travail, pour l’organisation des élections de proximité.

« Ce qui s’est passé est un incident de parcours. Nous devons nous remettre au travail et faire ce pour quoi nous sommes au sein de la CENI. Les dossiers doivent être rouverts et dépoussiérés parce que le temps passe très vite afin que nous puissions organiser les élections locales à la satisfaction de l’ensemble du peuple de Guinée. Nous devons sortir les plans sectoriels, opérationnels ainsi que le chronogramme des élections. C’est pourquoi, il est nécessaire qu’on se mette au travail le plus rapidement possible« , a t-il déclaré.

Parlant des démembrements de la CENI qui sont privés de leur salaire depuis plusieurs mois, Me Salifou Kébé déclare que la dignité humaine a été bafouée à ce niveau.

« Les travailleurs de la CENI, des commissaires de la CENI se retrouvaient dans une situation, ùo la dignité humaine n’était plus respectée. Il fallait qu’on s y accroche, pour que le respect retrouve sa place au sein de notre institution« , clame t-il.

Me Kébé déclaré que cette rencontre ne sera pas la dernière. Une première d’une longue file d’entretien a t-il dit.

à voir aussi

Le président de la CENI au QG du RPG et au FAD

Le président de la CENI poursuit sa tournée de prise de contacta vec les acteurs …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*