Accueil / A la une / Takana Zion est libre mais sous contrôle judiciaire

Takana Zion est libre mais sous contrôle judiciaire

Après une nuit passée à l’escadron mobile N°3 de Matam, le reggae man Takana Zion a été libéré dans la soirée de ce mercredi 26 juillet. Ce, après une audition devant le juge du tribunal de première instance de Kaloum.

Selon son avocat, Me Sidiki Bérété, son client a été placé sous contrôle judiciaire.

« Il doit émarger 2 fois par semaine: lundi et vendredi. On dit que la marche n’était pas autorisée et on va voir ce qu’il y a lieu de faire. Mon client et ses amis avaient adressé une lettre aux autorités qui n’a pas eu de réponse. Ce qui implicitement veut dire que l’autorisation n’a pas été donnée. Mais, je pense que tout ça peut se régler pour permettre à mon client de recouvrer la liberté. Il a manifesté contre la vie chère et la corruption en Guinée et non contre un 3è mandat. Parce qu’au début, le dossier a été politisé. Il dirigeait un carnaval culturel », a confié son avocat.

Takana Zion, à la tête du mouvement « Wonkhaï 2020 » et ses compagnons Djani Alpha, Singleton ont manifesté contre la vie chère, la corruption, et aussi contre un éventuel 3è mandat du président Alpha Condé.

à voir aussi

Affaire 28 septembre: Tibou Kamara demande à témoigner devant la justice

Selon nos confrère des médias nationaux, le ministre conseiller à la présidence Tibou Kamara demande …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*