Accueil / A la une / Une journée de concertation sur la convention collective prévue le 1er Août

Une journée de concertation sur la convention collective prévue le 1er Août

Lors d’une conférence de presse ce mercredi 26 juillet, le syndicat des professionnels de la presse guinéenne a annoncée la tenue d’une journée de concertation sur la convention collective. Elle permettra de recueillir les proposition de tous les journaliste sur le projet de convention collective en vue de son adhésion.

Le 1er Août prochain, le syndicat de la presse invite les journalistes à faire part de leur proposition d’amendement du projet de convention collective. C’est l’objectif de la journée de concertation.

« Nous comprenons l’impatience de certains de nos membres. Mais une convention, c’est pour tout le monde. Donc nous sommes obligé de rester patient. On peut désigner X dans une rédaction, si Y veut donner son avis, il peut le faire parvenir au délégué de leur rédaction. Pour ceux de l’intérieur du pays, comme pour l’instant nous n’avons les moyens de faire voyager nos confrères, ils peuvent nous faire parvenir leurs propositions par E-mail« , a déclare Sidi Diallo, secrétaire général du syndicat de la presse privée.

Les membres du syndicat ont profité de l’occasion, pour fustiger l’indifférence des journalistes face aux action du syndicat.

« Chaque fois que les acteurs politiques ont une conférence de presse, la maison de la presse refoule du monde. Je ne suis pas entrain de mettre ne cause les efforts de certains qui ont fait l’effort d’être là. Les armes d’une révolution pour nous permettre de faire adopter cette convention, c’est la détermination, l’engagement et l’accompagnement« , explique Ibrahima Kalil Diallo.

Le syndicat des journalistes de la presse invite donc les journalistes à se manifester, pour doter la profession, d’une convention.

à voir aussi

Ligue Africaine des champions: le match Horoya AC/AS Togo Sport s’annonce rude

Les entraîneurs du Horoya AC et de l’AS Togo Sport ont animé une conférence de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*