vendredi 19 octobre 2018
Accueil / A la une / Siguiri : 15 dossiers pour les audiences criminelles prévues lundi

Siguiri : 15 dossiers pour les audiences criminelles prévues lundi

L’ouverture des audiences criminels est prévu  lundi 24 juin 2017  au tribunal de première instance de Siguiri . Quinze (15) dossiers  seront traités lors de ses audiences.

Jointe au téléphone dans la soirée de ce jeudi 19 juillet , le magistrat Abdoulaye Conté juge de paix de Siguiri, nous a dévoilé le contenu des futurs audiences criminels programmés dans sa zone.

« Il y a une nouvelle loi qui a résolu le jugement des affaires criminelles dans les tribunaux de première instance. Dans cette nouvelle loi, les affaires criminelles doivent être jugées par les justices de paix érigées en tribunal de première instance (TPI). Avant qu’elle ne soit appliquer les affaires criminelles doivent être traitées par les TPI dont relèvent les justices de Paix. Pour le moment tous les dossiers criminels sont dans les compétences du tribunal de première instance de Kankan », explique le juge CONTE.

Quinze (15) dossiers criminels sont sont au rôle du tribunal, ont deux très sensibles précise le juge.

« Il s’agit du dossier de deux personnes calcinées en Décembre ( vindict populaire) à Siguiri, et un dossier de vol concernant une bande organisée qui commettait de vol à main armée de Siguiri à Mandiana, jusqu’à n’Nzérékoré. Ses présumés voleurs sont au nombre de 13. Se sont les deux grands dossiers. En plus, il y a des dossiers de viols, de meurtre et d’assassinat, et un cas d’association de malfaiteurs », a t-il précisé.

A la question de savoir, à quoi peut-on s’attendre dans ces procès ?

Abdoulaye Conté répond  « on doit s’attendre à un rapprochement de la justice et du justiciable, mais aussi la moralisation des citoyens qui ont l’habitude de se faire justice. Nous pouvons nous attendre aussi à la sévérité dans le traitement des affaires criminelles ».

D’après notre interlocuteur, tout est prêt pour faire des procès sans faille.

Par ailleurs, Siguiri étant une zone de tension, ces jugements permettrons à démontrer que pour vivre dans la cité aurifère, il faut respecter la loi.

Pour terminer , trois (3) jours d’affilés sont prévus pour ces audiences et le reste des dossiers seront programmés ultérieurement en fonction de la disponibilité des magistrats de Kankan.

Fatoumata DIAWARA correspondante régionale de newsdeguinee.com

à voir aussi

Siguiri: la grève des travailleurs de la SAG suspendue

Après deux jours de paralysie à la SAG (Société Anglogold Ashanti de Guinée), les activités …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*