vendredi 19 octobre 2018
Accueil / A la une / Marcus du groupe Banlieuz’art est libre: son accusatrice a menti

Marcus du groupe Banlieuz’art est libre: son accusatrice a menti

C’est un ouf de soulagement pour Abdoul Aziz Bangoura dit Marcus du groupe Banlieuz’art. Il a été relaxé pour faits non constitués ce lundi 17 juillet, par le juge du tribunal de première instance de Dixinn après plusieurs semaines de procès.

Il était accusé d’avoir abusé de la jeune fille Diaraye Barry. Il a été établi qu’il n y a aucune preuve contre lui.

Bien avant, le parquet général, a requis 10 ans de réclusion criminelle contre Abdoulaye Aziz Bangoura alias Marcus et Koulako Kourouma tous les deux accusés de viol par Fatoumata Diaraye Barry. Le procureur invoqué un mandat d’arrêt contre Marcus. Un réquisitoires basé sur les dispositions de l’article 268 du code pénale, qui réprime les faits de viol sur mineur.

Des arguments que l’avocat de la défense trouvent sans fondement.

« C’est un parquet qui travaille uniquement pour la condamnation des citoyens. Un juge ne peut fonder ses arguments que sur les preuves. Qu’est-ce que ce parquet a apporté comme preuve dans ce dossier ? Rien !  réplique Me Kourouma, avocat de Marcus.

Au sortir du tribunal, l’accusé a exprimé son soulagement, et salue le triomphe de la vérité.

« J’ai toujours eu confiance en moi et je crois que la justice a confirmé la vérité dans cette affaire. Je vais continuer à avoir confiance en moi. Merci à la justice d’avoir tranché justement« , s’est réjouit Abdoul Aziz Bangoura.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*