Accueil / A la une / Arrestation de deux présumés bandits armés à Kankan

Arrestation de deux présumés bandits armés à Kankan

Deux présumés bandits armés ont été arrêtés dans la nuit du vendredi au samedi 15 juillet 2017 dans les environs de 4h du matin, dans la commune urbaine de Kankan, précisément au quartier Briqueterie. Ce sont les jeunes de ce quartier qui auraient mis main sur ses malfrats.

Ibrahima Keita, secrétaire Administratif du bureau du conseil des jeunes du quartier Briqueterie explique les circonstances de cette arrestation.

« C’est dans les environs de 4h du matin que les jeunes du quartier m’ont fait appel. Qu’ils ont arrêté un présumé voleur en face d’une boutique. A mon arrivé, nous avons pris les dispositions pour ne pas qu’il soit maltraiter. Sur place, un pistolet est sorti de son sous vêtement pour tomber à terre, les femmes sont venues en pleurant pour nous dire de ne pas maltraiter le présumé voleur. Immédiatement nous avons informé la capitaine Sidibé, qui nous a envoyé les militaires . Quant les militaires l’ont envoyé au camp, interrogé sur la question de pistolet, il dit qu’il a volé ce pistolet derrière une autre personne. Du coup cette personne aussi a été arrêtée. Pratiquement, le premier que nous avons arrêté répond du nom de Mamady Kaba, il dit que son père est décédé mais que sa mère est commerçante à Kankan selon ce qu’il a dit. Le second a été arrêté par les militaires au quartier Bordo. Je n’ai pas d’information sur son identité  mais en le voyant, on saura qu’il est dans le même  réseau que le premier. Donc actuellement tous les deux se trouvent dans les locaux du commissariat de police des mœurs« , a t-il indiqué.

Pour  Commandant Lamine Sylla commissaire adjoint du commissariat de police des moeurs, les auditions ne sont pas finies encore.

« Les auditions ne sont encore finies, ce qui est sûr quand même, nous avons reçu deux présumés bandits ce matin. Mais l’arrestation s’est passée la nuit dernière. Le premier arrêté par les jeunes du quartier briqueterie avait un pistolet automatique militaire TT30 avec une boîte chargeur. Après les militaires ont procédé à la deuxième arrestation. Tous les deux présumés bandits sont avec nous ici. C’est cette information que je peux donner pour le moment jusqu’après la fin des auditions« , confirme le Commandant Sylla

Les deux présumés bandits, sont actuellement détenus dans les locaux du commissariat de police des mœurs et l’enquête continue à fin de mettre main sur d’éventuels complices.

A suivre !

Fatoumata DIAWARA depuis Kankan pour newsdeguinee.com

à voir aussi

Congrès du SLECG version Sy Savané: Louis M’bemba Soumah lance des piques

Les travaux du 6ème congrès national du SLECG version Souleymane Sy Savané ont été lancés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*