Accueil / A la une / Le fédéral de l’UFDG à Kaloum se venge après sa suspension

Le fédéral de l’UFDG à Kaloum se venge après sa suspension

Le secrétaire Fédéral de l’UFDG à Kaloum, suspendu pour escroquerie n’entend pas se plier à la décision des responsables du parti. Mohamed Traoré alias B52 déclare que le meeting projeté à Kaloum par l’UFDG ne se tiendra plus jusqu’à nouvel ordre.

Mohamed Traoré alias B52 déplore que les responsables de l’UFGD n’aient pas pris le temps de l’écouter avant de le suspendre.

« Au lieu de prendre cette décision, ils devraient me demander tout ce qui s’est passé. Ce n’est pas moi qui ai mangé cet argent-là. Comme la fille avait confiance en moi, elle m’avait passé l’argent et moi j’ai été simple témoin. Comme l’affaire a retardé, la fille a dit maintenant qu’elle ne connaît personne si ce n’est que moi. Donc, elle a commencé à demander à ce que je lui remette son argent. Je lui ai dit que pour le moment, je n’ai pas d’argent, d’attendre jusqu’à ce que ceux qui ont de l’argent m’en donne. Du coup, elle a refusé de m’écouter et a dit qu’elle ne connaît personne d’autre que moi. J’étais pris jusqu’au cou. Les responsables de l’UFDG m’ont appelé pour me parler de tout cela. Et je leur ai donné toutes les explications par rapport à tout ce qui s’est passé. Après, ils m’ont dit qu’ils vont s’engager à payer l’argent, mais en me retirant la voiture. Je leur ai dit, ‘’c’est ce que je mérite chez vous avec 10 ans de combat ? Je suis allé vers Cellou Dalein Diallo plus de combien de fois pour m’aider à travailler, mais impossible » déplore t-il.

Pour se venger de l’UFDG, il a demandé à la présidente de la délégation de Kaloum de ne signer aucun document pour la tenue d’un meeting dans la commune de Kaloum.

« En tant que membre du conseil communal, j’ai dit à la présidente de la délégation de Kaloum Makhady Camara, de ne jamais signer de papier à Kaloum. Ils tiennent des réunions là-bas sans que je n’en sois informé », confirme t-il sans ambages.

Et de poursuivre en ces termes: « pour le moment, j’ai jugé nécessaire de bloquer ce meeting du 16 Juillet au niveau de Kaloum. J’ai déjà avisé l’autorité. Le moment venu, je mettrai les gens dans la rue. Et je précise que ce meeting n’aura pas lieu à Kaloum », dit-il formellement.

Pour couronner le tout, il considère sa suspension nulle et de nul effet.

A suivre!

à voir aussi

La mise en place des conseils communaux débute le 5 octobre (Ministre)

Le ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, informe que la mise en …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*