vendredi 14 décembre 2018
Accueil / A la une / Un citoyen violenté par la police routière au rond point de la Tannerie

Un citoyen violenté par la police routière au rond point de la Tannerie

Un citoyen a été violenté ce vendredi au rond point de la tannerie, par la police routière. Il a été interpellé par la police, pour n’avoir pas porté de casque. Une vive altercation s’est engagée alors qu’il avait déjà payé la contravention.

Le motocycliste du nom de Mohamed Lamine Soumah a été molesté par des policiers postés au rond point de la Tannerie. La chemise qu’il portait était en lambeau et son short maculé de boue.

Cette altercation a eu lieu après qu’il ait payé une amende de 100 milles francs, pour non port du casque. En larme, il explique les circonstances de cette violence.

« Quand on leur a donné l’argent, ils se sont mis à me crier dessus soit disant qu’ils ne m’ont pas arrêté. Ils voulaient me retirer ma moto. On s’est mis à discuter. C’est ainsi qu’ils se sont jetés sur moi. Ils m’ont frappé, ils m’ont attrapé le cou. Je suis tombé même. Ils m’ont enfermé », explique la victime.

La policière qui a coupé le reçu, déclare n’avoir rien vu de cette altercation.

« Ils étaient au nombre de 5 personnes à être interpelles pour non port du casque. Le jeune en question, lui il a appelé son frère. Quand son frère est venu, je lui ait dit que malheureusement le reçu est coupé. Il a fait le retrait, puis il s’est retourné pour aller payer. Je ne sais pas maintenant ce qu’il a fait là-bas avec les agents », explique Aminata Kamano.

Mohamed Lamine Soumah invite les autorités guinéennes à former la police au respect de la dignité humaine.

« Les autorités guinéennes, doivent former ces policiers. Ils n’ont rien comme notion de base en terme d’humanité », déplore t-il.

à voir aussi

Ports de Conakry et Lomé: le groupe Bolloré mis en examen pour « corruption »

Six mois après la garde à vue du milliardaire Vincent Bolloré, sa holding a été …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*