vendredi 14 décembre 2018
Accueil / A la une / La presse chassée lors du lancement des premières épreuves à Kankan

La presse chassée lors du lancement des premières épreuves à Kankan

Le Baccalauréat unique session 2017 a débuté sur toute l’étendue du territoire national ce vendredi 07 juin. A Kankan, les premières épreuves ont été lancées au centre Almamy Samory Touré, par le gouverneur de région le général Mohamed Gharé accompagné des autorités préfectorales, communales et éducatives.
Dans la salle où les épreuves ont été lancées, le préfet Aziz Diop très catégorique a dit aux hommes de médias de sortir de la salle avant l’ouverture de l’enveloppe contenant les sujets et cela en présence du gouverneur qui pipé mot.
Aucune information n’a donc filtré du centre.
Ce qu’il faut retenir, ils sont 8830 candidats dont 2458 filles à affronter le Baccalauréat unique session 2017 dans toute la région de Kankan. Ces candidats sont repartis dans 20 centres et 294 salles de classes  sous le contrôle de 588 surveillants.
A rappeler que c’est pas la première fois que le préfet Aziz Diop ridiculise les hommes de médias, lors du lancement des premières épreuves de l’examen de fin d’étude élémentaire, il a aussi écarté la presse.
Affaire à suivre !
Fatoumata DIAWARA depuis Kankan pour newsdeguinee.com

à voir aussi

Coupe d’Afrique des nations: la Guinée pourrait obtenir l’édition 2025

L’Egypte a officialisé sa candidature jeudi pour accueillir la CAN-2019, alors que l’Afrique du Sud …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*