Accueil / A la une / Les victimes du 04 juillet 1985 vont saisir les juridictions internationales

Les victimes du 04 juillet 1985 vont saisir les juridictions internationales

L’Association des victimes de la répression (AVR) du 4 juillet 1985 a, au cours d’une conférence de presse tenue le mardi, 04 juillet 2017 à la maison commune des journalistes à Coléah, posé comme préalables à toute réconciliation nationale en République de Guinée, « la vérité, l’indemnisation immédiate de toutes les victimes et la restitution de leurs biens ».

Dans son intervention, le président de l’AVR, M. Ibrahima Sory Dioumessy, a indiqué que pour une réconciliation réussie en République de Guinée, il faut fondamentalement deux préalables, « la vérité, l’indemnisation immédiate des victimes et la restitution de leurs biens ».

Poursuivant, M. Dioumessy a souligné que son association a mené plusieurs démarches auprès des autorités guinéennes pour que les victimes de la répression du 04 juillet 1985 puissent entrer en possession de leurs biens, volés ou confisqués par le régime de l’époque (Feu général Lansana Conté).

Des démarches qui n’ont, jusqu’à présent, pas eu gain de cause.

« Nous avons une ordonnance d’amnistie qui dit de nous restituer nos biens ; nous avons frappé à toutes les portes pour l’application de cette ordonnance qui demande à l’État guinéen de nous indemniser et de restituer nos biens. Nous avons rencontré le président de la République, le Pr Alpha condé, le médiateur de la République, général Facinet Touré, Hadja Nantou Cherif, l’Agent judicaire de l’État mais, jusqu’à présent nous n’avons pas eu de réponse », a regretté le conférencier.

Le président de l’AVR a dit que si rien n’est fait pour l’indemnisation des victimes, son association compte dans les jours à venir, porter cette affaire devant les juridictions internationales.

« Si rien est fait, nous allons saisir la justice internationale, en portant plainte contre la Guinée ; soit à la cour de justice de la CEDEAO ou à la cour Africaine des Droits de l’Homme », a-t-il conclu.

AGP

à voir aussi

Ligue Africaine des champions: le match Horoya AC/AS Togo Sport s’annonce rude

Les entraîneurs du Horoya AC et de l’AS Togo Sport ont animé une conférence de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*