Accueil / A la une / Clôture session des Lois 2017: Kory Koundiano indexe les pourfendeurs

Clôture session des Lois 2017: Kory Koundiano indexe les pourfendeurs

Après 90 jours de sessions, le parlement guinéen a clôturé la session des lois 2017 ce mercredi 5 juillet. Lors de la cérémonie de clôture, le président de l’Assemblée Nationale a tenu un discours ferme contre les « injures et les mensonges », en Guinée.

Claude Kory Koundiano a dans son discours de clôture, invité les guinéens à se débarrasser des mauvaises habitudes.

« Ce mal a pour nom la violence verbale, le mensonge, la diabolisation de l’autre. Toutes choses qui braquent les Guinéens, les uns contre les autres et qui les empêchent de faire équipe pour travailler dans le but de permettre au pays d’aller de l’avant. C’est ainsi qu’on accuse les députés de vouloir augmenter leurs traitements. Ce qui est faux. On accuse le président de l’Assemblée nationale de vouloir avoir les mêmes avantages que le chef de l’Etat, ce qui est encore faux« , regrette Kory Koundiano.

Il a aussi fustigé le comportement de certains acteurs politiques, qui selon lui, dénigrent ceux qui ne partagent pas leur opinion politique.

« C’est ainsi, avec beaucoup de regret qu’on constate une forte propension au mensonge de leur part sur ceux qu’ils ne veulent pas voir, s’ils ne pensent pas comme eux ou n’ont pas les mêmes tares qu’eux. Un moyen privilégié pour ternir leur image, pour les éliminer, ternir l’image du pays et en éloigner les investisseurs. En faisant cela, ils savent pertinemment qu’ils naviguent à contre courant de la volonté du président Alpha Condé de réconcilier les Guinéens pour pacifier le pays, mais peu importe pour eux. Ils vont même jusqu’à inciter de plus en plus au soulèvement populaire pour la remise en cause de l’ordre établi ou pousser à la guerre civile qu’aucun guinéen digne de ce nom ne souhaite à ce pays« , ajoute t-il.

Parlant du règlement intérieur de l’Assemblée Nationale critiqués par des observateurs, Kory Koundiano déclare que c’est le même dans toute la sous région.

« Les mensonges qui sont actuellement véhiculés autour de certaines dispositions de la proposition de loi relative au Règlement Intérieur de l’Assemblée Nationale adopté hier, pour ce qui est par exemple, des avantages prévus pour les députés et les anciens Présidents de l’Assemblée Nationale. En effet, la nouvelle proposition de loi n’a fait que reconduire les avantages prévus dans l’ancien Règlement Intérieur dont bénéficient déjà tous les députés de la présente législature, même ceux qui en font le procès par médias interposés. Ce sont les mêmes avantages que prévoient tous les Règlements Intérieurs de toutes les Assemblées des pays de la sous-région et d’ailleurs« , clame le député.

Pour cette session des lois 2017,  63 textes dont 61 projets et 2 propositions de lois ont été reçus par l’Assemblée nationale. Seulement 37 textes ont été examinés et adoptés par les députés.

à voir aussi

Présidentielle au Mali : Soumaïla Cissé rejette la victoire d’IBK

Crédité de 32,83% face à Ibrahim Boubacar Keïta, déclaré vainqueur avec 67,17% des suffrages, Soumaïla …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*