Accueil / A la une / Urgent : Me Salifou Kébé remplace Bakary Fofana à la tête de la CENI

Urgent : Me Salifou Kébé remplace Bakary Fofana à la tête de la CENI

Après plusieurs heures de débat, les commissaires frondeurs ont finalement eut raison de Bakary Fofana ce mardi 4 juillet. A l’issue du vote organisé lors de la plénière, Me Salifou Kébé a été élu président de la CENI.

Me Salifou Kébé jusque là directeur du département juridique et porte parole de la CENI, remplace désormais Bakary Fofana a la tête de l’institution électorale guinéenne. C’est ce qu’à annocé le directeur de la communication de la CENI.

 » Nous avons activé l’article 17 et nous avons organisé une plénière ordinaire élective. Sur 19 commissaires présents, on est passé au vote. Il était le seul candidat y compris le président sortant. Donc 19 sur 20 Me Salif Kébé a eu 18 voix. Et le président sortant Bakary Fofana a eu une seule voix », a déclaré Charles André Soumah.

Quelques heures après son élection, le nouveau président de la CENI s’est adressé à ses collègues.

 » Je vous le dis tout de suite, le président de la CENI n’est pas celui qui donne des ordres irrévocables, mais celui qui exécute la décision collégiale de l’ensemble des commissaires. Et c’est ce que j’entends faire dans l’humilité, dans la sérénité, mais aussi dans la détermination », a t-il dit.

Me Amadou Salifou Kébé soutien qu’il mesure le poids des responsabilités qui l’incombe désormais.

« Nous évoluons dans un domaine qui est extrêmement difficile. Le domaine consiste à organiser des élections acceptées de tous. Je prie chacun d’entre vous d’être le messager pour dire que la CENI de Guinée se met au travail dans le respect de la loi pour que nous puissions aboutir à des élections acceptées de tous les Guinéens de quelque bord qu’ils soient. Je remercie mes collègues commissaires de la confiance qu’ils ont porté à ma modeste personne. Je reste à leur disposition et je sais qu’ils sont à ma disposition depuis qu’on a commencé à travailler ensemble ici », clame t-il.

Bakary Fofana a boudé la plénière de ce mardi.

à voir aussi

Mort de Abdoulaye Bah: le syndicat de la presse exige une enquête sérieuse

Déclaration du Syndicat des Professionnels de la Presse Privée de Guinée à l’occasion du Symposium …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*