Accueil / A la une / L’ordre des avocats invite le procureur à poursuivre Alpha Ibrahima Keïra

L’ordre des avocats invite le procureur à poursuivre Alpha Ibrahima Keïra

L’ordre des avocats de Guinée a répondu aux critiques de Alpha Ibrahima Keira du Rpg Arc-en-ciel, pour l’accusation de complot portée contre la Cour Constitutionnelle. L’Ordre des Avocats de Guinée a invité ce mardi 03 Juillet, le procureur de la République à poursuivre Ibrahima Keïra.

« Ces propos d’une extrême gravité émanant d’un ancien ministre de la République, constitue une atteinte injustifiée et intolérable à l’une des plus importantes institutions constitutionnelles du pays en raison des attributions qui lui sont dévolues. En affirmant que la Cour constitutionnelle ne travaille pratiquement pas toute l’année et ne fait qu’utiliser le budget de l’Etat, sans résultat sur le terrain, M. Alpha Ibrahima Keira jette le discrédit sur cette institution. En déclarant que la Cour constitutionnelle court après l’argent en créant des contentieux et qu’il s’agit en l’espèce d’une escroquerie, il diffame tout simplement ses membres« , a déclaré Faya Gabriel Kamano, membre du conseil de l’ordre des avocats.

L’ordre des avocats de Guinée rappel que toutes ces déclarations sont punis par le code pénal.

« Selon les dispositions de l’article 739, alinéa 1 du code pénal, le fait de chercher à jeter le discrédit, publiquement par actes, paroles, écrits ou images de toute nature, sur un acte ou une décision juridictionnelle, dans des conditions de nature à porter atteinte à l’autorité de la justice ou à son indépendance est puni d’un emprisonnement de 1 à 6 mois et d’une amende de 500.000 à 1.000.000 de francs guinéens ou de l’une de ces deux peines seulement. Les propos de M. Alpha Ibrahima Keira ne peuvent et ne doivent en aucun cas restés impunis au risque de voir se multiplier des attaques en règle contre la Cour constitutionnelle d’autant plus qu’elle sera appelée à se prononcer sur d’autres recours tout aussi sinon plus sensibles que le contrôle de conformité du code électoral révisé« , a-t-il ajouté.

L’ordre des Avocats de Guinée invite les hommes politiques de tous bords à avoir un langage responsable et respectueux des institutions de la république.

à voir aussi

Mort de Abdoulaye Bah: le syndicat de la presse exige une enquête sérieuse

Déclaration du Syndicat des Professionnels de la Presse Privée de Guinée à l’occasion du Symposium …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*