mercredi 18 juillet 2018
Accueil / A la une / Encore cette CENI: une motion de défiance pour destituer Bakary Fofana

Encore cette CENI: une motion de défiance pour destituer Bakary Fofana

La crise à la CENI ne connaît toujours pas son épilogue. Ce jeudi 29 juin, une majorité des commissaires ont introduit une motion de défiance, pour demander la destitution de Bakary Fofana à la tête de l’institution.

Les frondeurs reproche à Bakary Fofana une gestion opaque des fonds alloués à la CENI et d’abus d’autorité.

« On lui a accordé 24h pour la signature de 2 documents, jusque là il n’a rien fait. Le mardi prochain, nous sommes engagés, nous allons voter soit un remplacement partiel du bureau de la CENI soit son remplacement total« , explique le directeur du département communication de la CENI Charles André.

La semaine dernière, Bakary Fofana avait obtenu un sursis avec la condition de signer le document relatif à la mise en place d’un comité de trésorerie. Mais à la dernière minute, il s’est rétracté.

« On a compris que c’est un jeu. Cela renforce notre sentiment, qu’il ne travaille pas avec les commissaires de la CENI que nous sommes. Or nous sommes, la majorité« , clame t-il.

Charles André prévient cependant, que Bakary Fofana n’aura aucune nouvelle chance. Même s’il revenait à de meilleur sentiment, ces commissaires affirment que rien n’empêchera son départ.

« Nous lui avons donné un délai de 24h, ces 24h sont déjà consommés. Nous allons nous atteler à l’organisation d’une assemblée plénière élective mardi« , a conclut Charles André Soumah.

Un climat de méfiance s’est installé désormais à la CENI. Des commissaires acquis à la cause de Bakary Fofana lorgnent le groupe des frondeurs.

à voir aussi

Transports: voici les nouveaux tarifs des transports inter-urbains

Le ministère des Transports a publié les tarifs des tarifs des transports inter-urbains et ce, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*