vendredi 18 janvier 2019
Accueil / A la une / Trafic d’être humain: une bande 4 individus démantelés
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Trafic d’être humain: une bande 4 individus démantelés

Les services du Colonel Moussa Tiéboro Camara ont mis main sur une bande 4 personnes dont un étranger un sierra leonais. Leur spécialité est de faire voyager des jeunes filles dans les pays du golfe, pour leur trouver du travail.

Le directeur des services spéciaux de lutte contre la drogue et le crime organisé, ces individus appartiendraient au même réseau que celui démantelé le 21 mars 2017.

Selon Moussa Tiéboro Camara, ces présumés trafiquants profitent de la naïveté et de la pauvreté des paysans, pour recruter des jeunes filles dans des villages, qu’ils envoient ensuite au Koweït ou en Arabie Saoudite.

« C’est des paysans. Quand on vient leur dire, je veux envoyer ton enfant en Arabie Saoudite, il n y a pas à réfléchir. Ils te disent que, quand ta fille arrive au Koweït, chaque fin du mois, 50 dollars sera versé au compte de la famille. Si on n’est pas analphabète, 50 dollars, c’est pas 1000 GNF« , explique Moussa Tiéboro.

Deux cents 200 jeunes filles ont déjà rejoint le Koweït à travers ce réseau. Deux autres étaient en passent de rejoindre ce lot. Une dizaine de passeport et documents de voyage ont été saisis au domicile de Elhdj Mamadou Diassy muezzin à la mosquée Fayçal. Le muezzin serait en complicité avec un léonais du nom de Tier Bah.

Ce réseau serait en lien avec l’autre réseau démantelé la semaine dernière. Ces présumés trafiquants d’êtres humains, opèrent à l’aéroport de Conakry sans être inquiété.

« Ce léonais, c’est un démarcheur. Chaque fois qu’il gagne un lot, il passe par la Guinée pour les acheminer vers le Koweït. Voilà combien de fois nous chapotons le méfait de tout ce que ces gens là font contre ce pays » déclare Tiéboro très alarmé.

à voir aussi

La marche de colère des Forces sociales pas autorisée par la mairie de Matam

La mairie de Matam n’a pas autorisé la marche de la colère, projetée par les Forces …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*