mercredi 12 décembre 2018
Accueil / A la une / Marche blanche: Bah Oury, Baïdy Aribot, et Ahmed Sékou Traoré ont marché avec les journalistes

Marche blanche: Bah Oury, Baïdy Aribot, et Ahmed Sékou Traoré ont marché avec les journalistes

Des acteurs politiques se sont joint ce lundi 6 février aux hommes de médias pour commémorer l’an un de l’assassinat du journaliste Koula Diallo. Une façon pour eux, d’exprimer leur solidarité.

A cette occasion, Bah Oury  a salué la mobilisation des journalistes, tout en précisant des noms de personnes citées dans ce dossier.

« Je pense que c’est une grande avancée et je pense que les autorités judiciaires s’auront que la société civile guinéenne n’est pas passive. Surtout lorsque la liberté d’expression, la démocratie et la violence physique l’emportent sur l’indispensable nécessité d’avoir des débats démocratiques civilisé sans que la vie de qui que ce soit ne soit en danger. Pour que la vérité, rien que la vérité soit dite et que la mémoire de Mohamed Koula puisse reposer en paix. La vérité est simple, il y avait une volonté délibérée de tuer Bah Oury. La balle a accidentellement tué Mohamed Koula. Le dossier qui a été transmis à la chambre d’accusation de la Cour d’Appel de Conakry est très clair. Le présumé auteur de la mort de Koula est un certain Amadou SOW garde du corps de Cellou Dalein qui est actuellement en prison. Deux autres personnes sont impliquées pour complicité d’assassinat et de tentative d’assassinat. Il s’agit de Algassimou Keïta, gade du corps de Cellou et Souleymane Bah Thian’guel chargé de communication de Cellou Dalein qui est en fuite actuellement à Dakar » déclare Bah Oury.

Bah Oury

Pour sa part, le secrétaire exécutif du parti UFR s’est présenté en défenseur des libertés publiques.

« Mohamed Koula et les autres qui ont été victimes, journaliste ou pas, les  anonymes,  ont tous les mêmes droits. Il est de notre devoir nous citoyen de ce pays, de défendre les libertés publiques. Je suis ici, pour vous apporter notre soutient et vous dire que, nous serons avec vous, partout où vous serez » clame Baïdy Aribot.

Baïdy Aribot

Ahmed Sékou Traoré a lui aussi invité à lutter contre l’injustice  et l’impunité en Guinée.

« Nous devons lutter contre l’impunité. Aujourd’hui, il y a l’impasse sociale dans notre pays. Cette injustice, cette impunité ne peut pas continuer si non, ça risque de provoquer des remous sociaux dans notre pays. En tant que politique, nous avons un programme de société. C’est dire aux peuple, croyez en, nous allons faire justice, nous allons lutter contre l’impunité, nous allons lutter contre la corruption. Dans ce pays, il y a eut d’autres violations, la justice a été accélérée, les fauteurs ont été condamnés. Mais pourquoi pas celui ou ceux qui ont tué un journaliste? » s’interroge Ahmed Sékou Traoré.

Ahmed Sékou Kourouma

L’ancien employeur de Mohamed Koula Diallo, Ibrahima Sory Traoré, a dit merci à tous ceux qui se sont mobilisés, pour marquer l’an un de la mort de Koula.

 

à voir aussi

La directrice du nouveau département « TOUT AFRIQUE » de L’AFD en Guinée du 11 au 13 décembre

Conakry, le 10 décembre 2018. Du 11 au 13 décembre,  Rima le Coguic, Directrice du …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*