Accueil / A la une / Kankan: Alpha Condé menace de renvoyer des ministres

Kankan: Alpha Condé menace de renvoyer des ministres

En séjour dans la ville de Nabaya, le président guinéen Alpha Condé rencontré a rencontré les orpailleurs ce lundi 6 février 2017. A cette occasion, il a obtenu d’eux, l’abandon de l’exploitation clandestine de l’or.

« Nous avons fait la journée des paysans et nous avons signé un pacte avec eux. Que veut dire un pacte ? C’est un acte où chaque partie tient un engagement et le respecte. Je me suis alors engagé à fournir des engrais et herbicides aux cultivateurs pour leurs champs, ils se sont engagés aussi à rendre la Guinée autosuffisante, c’est-à- dire à produire pour qu’on importe plus de riz. Chacun a respecté ses engagements, j’espère que d’ici fin  2018 nous n’importerons plus de riz  et d’ici 2020 nous vendrons du riz à l’extérieur. Alors nous allons faire un autre pacte avec vous. Vous avez démontré avec l’utilisation des produits chimiques, vous faites vous-même pour détruire la nature. Donc vous devez vous engager à cesser ces méthodes et avoir une méthode moderne de l’exploitation de l’or. Vous devez prendre cet engagement à ne plus utiliser les produits chimiques et de détruire l’environnement, notamment le dragage qui, non seulement détruit les rivières mais ensable l’eau » dit-il.

En réponse, les orpailleurs  se sont engagés à s’organiser et à ne plus utiliser des produits chimiques pour l’exploitation de l’or.

« Est-ce que vous vous engagez à ne plus faire des travaux qui mènent vos vies en danger ? Est-ce que vous vous engagez  à lutter contre les exploitations clandestines et que chacun prenne sa carte ? Êtes-vous d’accord qu’un individu qui n’a pas sa carte n’est pas orpailleurs et ne doit pas exploiter ? Êtes-vous d’accord qu’être orpailleur n’est pas synonyme de l’exploitation industrielle ou semi-industrielle ? » demande t-il.

« Oui » répondent-ils.

Mamady Youla est averti, si les engagements de Alpha Condé envers les orpailleurs ne sont pas respectés, il y aura un remaniement ministériel averti le président.

« Celui qui veut être industriel ou semi-industriel, qu’il se mette en rapport avec le ministère des mines qui va l’accompagner. Monsieur le Premier ministre et le ministre des mines, j’ai pris des engagements, vous avez donc l’obligation de faire respecter ces engagements(…), si ce n’est pas respecté alors il y aura des remaniements ministériels » prévient Alpha Condé.

Aux élus locaux qui se rendront coupables d’exploitation clandestine de l’or, Alpha Condé promet des sanctions sévères.

« Vous devez aussi vous organiser pour lutter contre l’orpaillage clandestin. En effet nous avons expulsé beaucoup d’orpailleurs clandestins mais certains sont revenus avec la complicité soit des sous-préfets ou des présidents de districts. Nous n’allons plus accepter cela. Quiconque favorise ce genre de pratiques irrégulières de l’or, qu’il soit préfet, sous-préfet ou d’une autorité quelconque sera sanctionné.  Donc si vous respectez vos engagements et que vous vous organisez, l’orpaillage sera un métier organisé comme les autres métiers. C’est-à-dire que les orpailleurs prennent leurs cartes de membres (…) et seuls ceux qui aurons leurs cartes de membres seront orpailleurs. L’organisation doit veiller à ce que les gens se munissent de ces cartes. Vous avez-vous-mêmes montré les inconvénients, non seulement vous ne cultiverez plus, mais beaucoup de vos enfants  ne vont plus à l’Ecole. Cela veut dire que demain ceux qui n’iront pas à l’école, n’utiliseront pas les nouvelles technologies seront des chômeurs et la Haute-Guinée risque de devenir un désert intellectuel. Ce qui n’est pas souhaitable » a déclaré Alpha Condé.

 

 

à voir aussi

Marche étouffée:  » nous avons démontré la vrai nature de ce pouvoir » dit Mansaré

Dispersés à coup de gaz lacrymogène ce vendredi 17 août à Kaloum, les syndicalistes guinéens …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*