Accueil / A la une / Fodé Oussou tacle Damaro:  » il faut qu’il comprenne qu’être président de l’UA est un non événement »

Fodé Oussou tacle Damaro:  » il faut qu’il comprenne qu’être président de l’UA est un non événement »

En réponse aux propos de Amadou Damaro Camara qui disait que le gouvernement n’a pas besoin de la bénédiction de Fodé Oussou pour déclarer la journée du 2 février chômée et payée, le vice-président de l’UFDG Fodé Oussou Fofana, a sévèrement contre attaqué. Pour lui, l’élection de Alpha Condé à la présidence de l’UA est un non événement.

« Aujourd’hui, nous savons que certains présidents africains ont été présidents de l’UA pendant 3 fois, parce qu’on demande qui veut être, s’il n’y a pas un autre candidat, tu prends. C’est une présidence tournante, les trois derniers présidents qui ont présidé  l’UA sont connus: Robert Mugabe ,Idriss Déby et Alpha Condé. Si tu prends ces trois présidents, ils sont dans la même assiette, même fourchette par rapport à leur gestion, Alpha n’a pas de mérite particulier » lance t-il.

Il soutient que la journée fériée et payée dont il est question, est juste un motif pour le parti au pouvoir, de dilapider les fonds publics.

« Que  le RPG demande au gouvernement de faire de la journée du 02 février, une journée chômée, payée, j’insiste encore là-dessus, si le gouvernement tombe dans ce piège là, nous considérons que la Guinée est devenue un parti-Etat. Cette commission d’organisation va sortir plus d’un milliard fg qu’ils vont se partager en voulant organiser un événement qui n’envale pas la peine » dit-il.

D’ailleurs, Fodé Oussou Fofana ne trouve aucun sens à présider l’UA, puisse que selon lui, c’est juste un poste formel.

« Mugabe a été président de l’UA, même une mouche n’a pas survolé au Zimbabwe parce que c’est considéré comme un non événement. Le rôle du président de l’UA, c’est de présider les réunions rien d’autre, il n’y a pas de budget de fonction ni rien , même le billet d’avion c’est lui qui l’achète. Depuis 2015, on se fait une idée de ce qu’on appelle l’UA, cela veut dire qu’il y a Mugabe qui a laissé pour Idriss Déby, Déby a laissé pour Alpha Condé, ils ont à peu près le même âge et ce sont des gens qui ne respectent aucun droit » dit-il.

Et d’asséner: « il n’y’a pas de critère dans l’élection du président de l’ UA, s’il y avait des critères d’appréciations, de bonnes gouvernances, de respect de droit humain, de lutte contre la corruption, de respect de la démocratie, d’organiser les élections à date, le chef d’Etat qui n’aurait jamais eu la présidence de l’UA c’est Alpha Condé. S’il y avait des critères, j’ en suis convaincu que certains chefs d’Etat comme Macky Sall,  Alhassane Ouattara auraient pu avoir ».

Pour finir, Fodé Oussou Fofana estime que Amadou Damaro est aux antipodes des pratiques actuelles puisse que dit-il « Damaro est né pendant le système colonial, il a grandi pendant le système colonial, il n’a connu que le système colonialiste » assène Fodé Oussou.

à voir aussi

Congrès du SLECG version Sy Savané: Louis M’bemba Soumah lance des piques

Les travaux du 6ème congrès national du SLECG version Souleymane Sy Savané ont été lancés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*