Accueil / A la une / La chasse à l’homme ouverte contre les vendeurs de riz périmé au marché Madina: plusieurs boutiques fermées
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

La chasse à l’homme ouverte contre les vendeurs de riz périmé au marché Madina: plusieurs boutiques fermées

Les services du Colonel Moussa Tiéboro Camara ont lancé mercredi une chasse à l’homme contre les vendeurs de riz périmé. Certains commerçants font la mise à sac au marché. Le contenu d’un magasin a été saisi par les services su colonel Moussa Tiéboro.

C’est suite à une dénonciation d’un citoyen, que le magasin contenant du riz impropre à la consommation a été démantelé à Madina. Plusieurs témoins expliquent que ces vendeurs par la mise à sac dans les magasins.

« Nos sac qui étaient dans les magasins étaient déchirés. On était obligé d’acheter d’autres sacs pour transférer le riz. Mais il y en a qui le font ici » explique t-il.

La pratique est courante à Madina. Certains commerçants auraient jusqu’à 10 tonnes de riz conditionnés.

« Vous voyez ces 2 sacs sont identiques. Qu’est ce qu’ils font, ils ouvrent le riz qu’il a importé, il reverse dans le sac de ciao, il recoud tout en augmentant le prix. Chaque 500 sacs, il a au moins 15 millions de dommage » explique Tiéboro.

Le directeur des services spéciaux de la lutte anti drogue et le crime organisé, de nombreux guinéens gagnent leur vie en arnaquant son prochain.

« Il faut chercher l’argent consciencieusement. Si tu cherche l’argent sur le dos des gens, tu n’en bénéficiera pas et si tu en bénéficie, ta progéniture n’en bénéficiera pas. Dieu ne pardonne pas » prévient  Moussa Tiéboro.

Moussa Tiéboro Camara invite les victimes de cette pratique à dénoncer.

« Si un citoyen paye un sac de riz sur le marché et qu’il se trouve que dans ce sac de riz, tel que tu pensais c’est pas la qualité là, venez nous voir rapidement. On va ouvrir une enquête par rapport à sa pour que tu sois rétablis dans tes droits. C’est dans nos attributions, de faire en sorte que des choses comme ça ne se passent pas » dit-il.

Les deux magasins démantelés ont été fermés immédiatement.

à voir aussi

Aboubacar Soumah appelle à une manifestation populaire ce lundi

Réunis en assemblée générale ce samedi 15 décembre au siège du SLECG (Syndicat Libre des …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*