dimanche 18 novembre 2018
Accueil / A la une / Corruption à grande échelle pour le contrat de confection des Passeports: le ministre de la sécurité se fait voix

Corruption à grande échelle pour le contrat de confection des Passeports: le ministre de la sécurité se fait voix

L a société de droit Malaisien Iris a obtenu le marché pour la confection des passeport guinéens en usant de corruption. Se sont les responsables de la société en Malaisie qui ont dévoilé l’affaire. La société Iris est arrivé en Guinée a signé un contrat de 15 ans avec la Guinée pour la confection des passeport biométrique à hauteur de 72 millions de dollars américains. Ce contrat a été signé au temps de Mamadouba Toto CAMARA ministre de la sécurité à l’époque. Abdoul Kabèlè Camara a réagit à cette actualité ce mercredi 25 janvier 2017.

La fuite est partie du côté de la Malaisie pays où la société est établie. Selon des sources de la presse Malaisienne,  il y a eut de la corruption pour l’obtention de ce marché en Guinée.

« Je n’attend pas que les autorités Malaisiennes nous saisissent. J’ai appelé tout de suite le représentant de IRIS en Guinée ici. Je l’ai interpelé pour  lui demander de prendre des dispositions pour que les autorités de la société soient saisi d’une correspondance de ma part pour demander les détails de cette information. La réaction a été instantanée. Nous ne pouvons pas rester indifférent «  explique le ministre de la sécurité Abdoul Kabèlè Camara.

Il s’est cependant abstenu de faire des commentaires sur cette affaire.

« Je ne vais pas faire un commentaire dessus. Par ce que je n’ai pas les faits, et quand je dis les faits, je parle des faits non discutés et discutables. J’attend d’avoir un rapport circonstancier dessus. Je suis arrivé à la police il ya un an, les passeports biométriques ont été lancée il y a des années et en grand nombre » explique t-il.

Par rapport aux agents qui réclament de l’argent aux demandeurs de passeport, le ministre de la sécurité dit avoir bannit cette pratique.

« Venez au ministère, vous verrez des affiche qui interdisent aux agents de se livrer à cette pratique. Depuis que je suis arrivés, je lutte contre ça » a t–il dit.

Parmi des cadres cité dans ce dossier et qui auraient participés à la négociation et à la signature de ce contrat,  il y a le secrétaire général du ministère de la sécurité d’alors Fodé Chapeau Touré, actuellement conseiller spécial du ministre Kabèlè Camara. Des noms comme Moussa Laye Camara connu sous le nom de chinois qui est également au ministère de la sécurité, et qui était directeur du service informatique d’alors, Aboubacar Camara ingénieur informaticien. Aussi le DAFF du ministère à l’époque qui était Cheick Fanta Mady Kaba actuellement au ministère de la santé. L’ancien ministre de la coopération Moustapha Koutoubou Sanoh a également été cité.

Quant à l’implication de ces personnes citées, Abdoul Kabèlè Camara invite à faire valoir la présomption d’innocence.

« Nous sommes à un stade où vous ne devez pas directement citer une personne si vous n’avez pas la preuve irréfutable contre lui. En parlant de quelqu’un, l’opinion publique pourrait croire à la culpabilité de cette personne. En matière d’infraction, il faut faire beaucoup attention. Ne soyez pas imprudent à citer les noms d’une personnes si vous n’avez pas de preuve » soutient-il.

Le directeur général de cette société du côté de la Malaisie, Tatouch Assan, le directeur des opérations internationales ont été arrêtés en Malaisie et leur compte gelé.

Le stratagème consistait à surfacturer les guinéens en payant à des intermédiaires, une ristourne de 5 dollar par passeport. Le prix de chaque passeport a été évalué à 46 dollars américains. La société devait payer 23 dollars au gouvernement de la nation africaine.

Laïla BAH pour newsdeguinee.com

à voir aussi

La HAC annule l’accréditation du correspondant de RFI en Guinée

La Haute Autorité de la Communication (HAC), annule l’accréditation en cours de validité de notre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*