mercredi 17 octobre 2018
Accueil / A la une / Commémoration des pendaisons du 25 janvier 1971 au pont 8 novembre par des parents des victimes

Commémoration des pendaisons du 25 janvier 1971 au pont 8 novembre par des parents des victimes

Les parents des victimes des pendaisons du 25 janvier 1971 ont commémoré ce triste évènement ce mercredi 25 janvier. Ils ont fait le tour du pont 8 novembre où leur parents avait été tués il ya 47 ans.

Triste journée pour les parents des fonctionnaires et haut commis de l’Etat, pendus un 25 janvier 1971 au pont 8 novembre. Près d’un demi siècle plus tard, les souvenir sont encore vifs chez les enfants de ces victimes. Pour se remémorer cette date, ils ont fait le tour du pont en scandant des slogans comme « A bas le dictateur Sékou Touré »  et aussi , « vive la liberté ».

« La réconciliation nécessite le courage, la reconnaissance des tords qui ont été commis mais aussi de la réhabilitation des illustres guinéens qui ont perdu leur vie des années durant » clame Lamine Camara un ancien détenu politique.

L’ambassadeur des Etats Unis en Guinée était présent à cette occasion. Denis Hawkins espère que la recherche des charniers va se poursuivre pour toutes les personnes disparus.

« Nous espérons que l’année prochaine, on va avancer pour trouver les fosses communes, pour trouver les restes des corps des victimes pour que leurs familles puissent faire le deuil » dit-il.

Faya Milimono invite à la fin de l’impunité et au respect des droits et liberté des citoyens.

« Nous devons adopter dans notre pays, la tolérance zéro, par rapport à la banalisation de la dignité humaine et à la violation des droits les plus élémentaires » lance l’homme politique.

Ces parents des victimes réclament vérité, justice et réconciliation pour leur parents disparus.

à voir aussi

Guinée: journée ville-morte suivie à Conakry dans les bastions de l’opposition

Ce lundi 15 octobre est une journée ville morte à Conakry, la capitale guinéenne. Huit mois après des élections contestées, l'opposition dénonce de la corruption

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*