Accueil / A la une / Abdoulaye Kourouma du RRD et Ibrahima Sory Diallodu BOC sont exclut du front à leur tour

Abdoulaye Kourouma du RRD et Ibrahima Sory Diallodu BOC sont exclut du front à leur tour

Ce vendredi 20 janvier à l’issu d’une réunion, les acteurs de la société civile membres de la coalition du front national pour la défense des droits des citoyens ont exclut Abdoulaye Kourouma du RRD et Ibrahima Sory Diallo de l’ADC/BOC. Ils les accusent de manœuvres dilatoires pour déstabiliser  le front.

Malgré la médiation de Ibrahima Silah Bah, les querelles se sont quand même exacerbées entre les partis politiques membres de la coalition du front pour la défense des droits des citoyens. Le chargé de la communication du font du côté de la société civile n’approuve pas l’exclusion de Faya Milimono.

« Faya Milimono a expliqué que la démarche qui l’a conduit à rencontrer Alpha Condé n’avait rien à voir avec le front. Modestement il nous a demandé pardon par ce qu’il a estimé au moins qu’il aurait pu nous informer avant. Ce pardon avait été accepté. Mais ses collègues politiques Abdoulaye Kourouma et Ibrahima Sory Diallo se sont révoltés contre lui. Ils sont allés dans les médias pour lui taper dessus. Nous avons estimés que les querelles politiques n’ont rien à voir avec le front » explique Bissiriou Diallo.

A travers une résolution, les activistes de la société civile décident de ne plus travailler avec Abdoulaye Kourouma et Ibrahima Sory Diallo. S’était une nécessité déclare Bissiriou Diallo.

« Quand la crise s’est exacerbée, nous nous sommes retrouvés chez Ibrahima Sila Bah. Mais malheureusement, les position étaient tellement extrêmes qu’il faut nettoyer le front à travers des résolutions qui sont prises aujourd’hui. Ces résolution portes sur l’exclusion totale de Ibrahima Sory Diallo et peut être aussi de Abdoulaye Kourouma » dit-il.

Bissiriou Diallo soutient cependant que toutes ces manœuvres sont du pourvoir qui veut à tout pris déstabiliser l’opposition.

« Il met dos à dos Cellou et Sidya, il met dos à dos Cellou et Lansana Kouyaté, ça c’est fini. Il veut en finir avec l’opposition sous toutes ces formes » accuse Bissiriou Diallo.

Nous y reviendrons!

 

Laïla BAH

à voir aussi

Marche étouffée:  » nous avons démontré la vrai nature de ce pouvoir » dit Mansaré

Dispersés à coup de gaz lacrymogène ce vendredi 17 août à Kaloum, les syndicalistes guinéens …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*