Accueil / A la une / Le ministre Kabèlè Camara aurait délogé une famille à 4h du matin: il nie tout en bloc

Le ministre Kabèlè Camara aurait délogé une famille à 4h du matin: il nie tout en bloc

Le Ministre de la sécurité est cité dans une affaire de délogement nocturne. Une famille qui occupe un immeuble au quartier Sandervallia a été délogée à 4h du matin ce jeudi 19 janvier par les forces de l’ordre.

Aux environs de 4h du matin, des policiers ont fait irruption dans une concession située au quartier Sandarvallia, commune de Kaloum pour déloger les occupants d’un immeuble. Ces policiers auraient été dépêchés par le ministre de la sécurité Abdoul Kabèlè Camara. Ellisabeth Soumah occupant de cette maison revient sur le fils de ce déguerpissement.

« A 4h du matin j’étais déjà réveillée, quand j’ai entendu du bruit dans la rue. Je suis à l’étage, j’ai regardé par la fenêtre, j’ai vu des gens qui sautaient d’un camion et d’un car de police. Je suis descendu par les escaliers, il y a un jeune qui as enjambé le portail, il a ouvert de l’intérieur et les autres sont rentrés. Il y avait une vingtaine de personne. Ils ont commencé à callasser  les portes, ils ont arrachés les portes d’en bas, ils ont renversé nos provisions d’eau, ils sont allés vers nos 2 magasins, ils ont arraché les portes. Ils ont arraché toutes les portes d’en bas, sortis tout ce qui était là-bas et ils ont mis dans la rue.  

Entre temps j’ai pu sortir. J’ai demandé ce qu’il y avait. Ils me disent Madame vous savez que vous avez un problème avec cette maison, c’est pourquoi nous sommes là. Ils sont donc montés à l’étage, ils ont enlevé toutes les portes et ils ont descendu tout ce qu’il y avait la dedans. Les voisins sont sortis, il était déjà 6h du matin. Le chef de quartier est venu pour intervenir mais ils n’ont écouté personne, ils ont tout mis sur le trottoir et ils sont partis ».

Le Ministre Kabèlè dit avoir acheté la concession à un libanais.

« Il a dit à ma sœur qu’il a acheté cette maison avec un libanais. Qu’il voudrait en faire un garage. Le Directeur de la sûreté m’a dit que le procureur lui as dit de prêter main forte à ceux qui viendront nous déloger » explique t-elle.

Seulement voilà, le dossier est pendant devant la Cour Suprême en attendant une décision.

« Le1er décembre, le Directeur de la sureté m’a convoqué, il m’a dit de quitter la maison. Je lui ai demandé un sursis le temps de nous préparer. J’ai écris pour demander un sursis  jusqu’en fin janvier par ce que le dossier est à la Cour Suprême en attente d’une décision ».

Le Ministre de la sécurité Abdoul Kabèlè CAMARA nie toute implication dans le délogement de cette famille.

à voir aussi

Assemblée Nationale : des députés en colère contre le ministre des sports Bantama Sow

Le passage du ministre des Sports, de la culture et du patrimoine historique recalé par …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*