mercredi 17 octobre 2018
Accueil / A la une / UDG de Mamadou Sylla quitte le RPG arc en ciel pour l’UFDG

UDG de Mamadou Sylla quitte le RPG arc en ciel pour l’UFDG

Réuni au QG du parti de l’Union des forces démocratiques de Guinée ce mardi 17 janvier, El hadj Mamadou Sylla, le Président de l’Union Démocratique de Guinée a officielle annoncé sa décision de rejoindre Cellou Dalein Diallo. Une alliance politique qui officialise son départ du RPG arc en ciel.

Cette alliance  met fin à celle contractée avec le parti au pouvoir le RPG arc en ciel.

S’exprimant sur les raisons qui ont favorisé ce rapprochement politique, Cellou Dalein Diallo a déclaré que la situation politique jugée précaire a été pour beaucoup.

« Nous avons décidés de nouer une alliance entre les deux partis. Cette décision a été prise à l’issue des concertation entre le président Mamadou Sylla et moi même. Après avoir analysé la situation socio politique, après avoir évalué l’ensemble des risques qui pèse sur la démocratie de la Guinée. Nous avons décidé de joindre nos forces, pour apporter des changement. Promouvoir ensemble l’unité nationale, la fraternité dans le pays  et nous battre pour l’instauration d’une démocratie apaisée et le respect des droits de l’Homme » dit-il.

Les deux responsables de parti s’engagent à se soutenir lors des prochaines consultations électorales.

« Pour se faire, nous allons nous concertés régulièrement, avoir des prises de positions communes face aux questions d’intérêts national. Des questions politiques, économiques et culturelles. et nous allons aussi pour les prochaines échéances électorales que se soit pour les communales ou les législatives prochaines, nous allons essayer de conjuguer nos efforts, pour la conquête du pouvoir afin de répondre aux attentes de la population » clame t-il.

L’accord sera formalisé par la signature d’un document officiel les jours à venir, entre les responsables de ces deux formations politiques.

 

 

 

à voir aussi

Guinée: journée ville-morte suivie à Conakry dans les bastions de l’opposition

Ce lundi 15 octobre est une journée ville morte à Conakry, la capitale guinéenne. Huit mois après des élections contestées, l'opposition dénonce de la corruption

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*