Accueil / A la une / Junior Kabananga : « Ce sera un gros match contre la Côte d’Ivoire »

Junior Kabananga : « Ce sera un gros match contre la Côte d’Ivoire »

Jeune Afrique : La victoire obtenue contre le Maroc est-elle flatteuse ?

Junior Kabanaga : À mon avis, non. C’est vrai que les Marocains ont globalement dominé, qu’ils ont eu des occasions, mais dans une compétition comme la CAN, il faut savoir se montrer efficace. Et c’est ce que nous avons su faire. Nous n’avons pas très bien joué, c’est exact, mais nous avons gagné, et c’est l’essentiel. J’ai eu la chance de marquer ce but très important, qui nous place dans une position intéressante au classement.

Était-ce la consigne de Florent Ibenge d’attendre les Marocains en première mi-temps comme vous l’avez fait ?

Non, il avait demandé à l’équipe d’attaquer, mais nous n’avons pas réussi à le faire, car le Maroc nous empêchait de le faire. On a joué plus haut en deuxième mi-temps et j’ai marqué. Il faut aussi dire que si nous avons pris les trois points, c’est aussi grâce à notre gardien Matampi, qui a fait une très grosse performance.

Vendredi, vous allez affronter la Côte d’Ivoire, qui a concédé le match nul face au Togo (0-0)…

Oui, et ce sera un gros match, forcément très compliqué. La Côte d’Ivoire a un profil différent de celui du Maroc, qui est une équipe très technique. Face aux Éléphants, je m’attends à un match beaucoup plus athlétique.

Il y a de la pression autour des Léopards, mais on gère ça très bien

Un résultat nul vous placerait en position de force avant votre dernière rencontre face aux Eperviers togolais…

Nous allons jouer contre la Côte d’Ivoire pour gagner. Tout simplement parce qu’une victoire nous qualifierait pour les quarts de finale. Contre un adversaire comme les Éléphants, cela peut se révéler dangereux de rester derrière. Mais si nous gagnons, nous pourrons aborder notre dernier match face au Togo sans la pression du résultat.

La RD Congo est considérée comme un outsider, et même un favori, pour cette CAN. Cette pression n’est-elle pas trop compliquée à gérer ?

Ce statut de favori, nous sommes capables de l’assumer. La victoire contre le Maroc est excellente pour la confiance, mais il reste encore beaucoup à faire. Nous avons le potentiel pour gagner cette CAN, et nous allons tout faire pour y parvenir. Mais il y a d’autres équipes qui peuvent aussi remporter ce titre. Il y a de la pression autour des Léopards, mais on gère ça très bien.

L’affaire des primes qui a secoué la sélection avant le début du tournoi a-t-elle perturbé le groupe ?

Cela a été réglé. On a oublié cette affaire, le plus important étant de se concentrer sur le terrain. C’est ce que nous avons fait contre le Maroc…

Avec JA

à voir aussi

Démission du gouvernement Mamady Youla ce jeudi

Le premier ministre Mamady Youla a présenté la démission de son gouvernement. Une démission intervenue …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*