Accueil / A la une / Accusé de traitrise, Faya Milimono répond: « si quelqu’un tente d’utiliser le front, c’est Docteur Ibrahima Sory »

Accusé de traitrise, Faya Milimono répond: « si quelqu’un tente d’utiliser le front, c’est Docteur Ibrahima Sory »

Faya Milimono est devenu la cible des critiques acerbes de Ibrahima Sory Diallo  président du BOC et Abdoulaye Kourouma président du parti RRD.  Ces deux leaders l’accuse de ne pas rendre compte au front national, sa rencontre avec Alpha Condé. Il nie en bloc ces accusations portées contre lui.

Faya Milimono dit qu’il ne se sent pas dans l’obligation de rendre compte a qui que se soit, de sa rencontre avec Alpha Condé.

« Nous avons une rencontre qui était axée sur l’agenda de se que le front va faire. Au cours de cette rencontre, j’ai expliqué aux collègues du front, ma rencontre avec le président. Si c’est un individu qui n’est pas du BL, je ne sais pas pourquoi il attendrait de ma part » s’interroge Faya Milimono.

Faya Milimono nie aussi avoir dissuadé qui que se soit à rencontrer Alpha Condé.

« Il est venu nous dire que, le président aurait invité le front. Je lui ait dit, Ibrahima Sory en tant que leader du BOC, si vous voulez rencontrer le président, que personne ne vous empêche de faire » a indiqué le candidat malheureux de la présidentielle de 2015.

Ils l’accusent aussi d’utiliser le front national, pour asseoir sa position. Faux rétorque Faya Milimono.

« Je n’utilise aucune structure à laquelle j’appartient, pour faire ce que je fais. Le BL est suffisamment grand pour poser des actes et être entendu par le peuple de Guinée. Pour l’instant, s’il y a quelqu’un qui tente d’utiliser le front à des fins personnelles, c’est plutôt Docteur Ibrahima Sory » dit-il.

Il ajoute d’ailleurs, que Docteur Ibrahima Sory en tant qu’individu ne l’intéresse pas.

 

KTS pour newsdeguinee.com

 

 

 

à voir aussi

Congrès du SLECG version Sy Savané: Louis M’bemba Soumah lance des piques

Les travaux du 6ème congrès national du SLECG version Souleymane Sy Savané ont été lancés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*