Accueil / A la une / Aéroport de Conakry: la sécurité l’une des priorités de la SOGEAC en 2017

Aéroport de Conakry: la sécurité l’une des priorités de la SOGEAC en 2017

Des cadres de la société de gestion et d’exploitation de l’aéroport de Conakry étaient ce mardi 10 janvier devant la presse. Objectif , décliner « les perspectives pour l’année 2017 ».

El hadj Alpha Oumar DIALLO, directeur commercial  de la SOGEAC a dit que l’aéroport de Conakry a enregistré depuis la fin du 4ème trimestre 2016, une reprise progressive de son trafic qui s’était effondré.

« En premier, c’est la compagnie Sénégalaise Transair qui a débuté ses vols le 17 septembre 2016 avec un programme de 3 vols par semaine. Ensuite, la compagnie Emirates a repris ses vols le 30 octobre, avec un programme de 4 vols par semaine sur le parcours Dubai-Conakry-Dakar-Dubai. Ceci donne à la Guinée la possibilité d’intégrer le réseau mondial d’Emirates comprenant plus de 150 destinations. La compagnie Aigle Azur a débuté ses vols le 31 octobre 2016 avec un programme de 4 vols par semaine, sur le parcours Paris (Orly)- Bamako-Conakry-Bamako-Paris (Orly). Aussi, on peut aussi noter l’augmentation des vols des compagnies régulières qui opèrent à l’aéroport de Conakry, Air France, Brussels Airlines, Royal Air Maroc, Asky Airlines, Air Cotes d’Ivoire, Mauritania Airlines et le cargo DHL » déclare t-il.

Il a salué le concours de l’Etat guinéen et les acteurs du transport aérien qui ont mené des campagnes auprès des compagnies, pour favoriser leur retour en Guinée.

Sur le plan sécuritaire, la société SOGEAC entend faire de l’aéroport de Conakry, l’un des plus sûr de la sous région.

« La SOGEAC a mis en place un système de surveillance, nous avons une brigade de surveillance qui surveille les bagages depuis le point de collecte jusqu’à l’embarquement dans les avions. Munis d’un appareil photographique, la brigade surveille les bagages jusqu’à ce qu’ils soient positionnés dans la soute. La brigade surveille tous les mouvements depuis le débarquement jusqu’au tapis dans la zone de livraison bagage. Et la surveillance est continue. En plus de la brigade, il y a des caméras de surveillance qui sont installées qui appui la présence des agents. Aujourd’hui, pour les mesures de sureté et de sécurité, nous suivons ce qui se passe à travers le monde, nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas suivre minute par minute, le mouvement au sein de nos aéroport. La sécurité est l’une de nos priorités pour 2017. Pour que l’ensemble des voyageurs guinéens quittent en sécurité et qu’ils arrivent en sécurité comme dans les autres plate forme aéroportuaire du monde ».

Kadiatou SOW

à voir aussi

Congrès du SLECG version Sy Savané: Louis M’bemba Soumah lance des piques

Les travaux du 6ème congrès national du SLECG version Souleymane Sy Savané ont été lancés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*