Accueil / A la une / Banque Centrale: Kory Koundiano a bel et bien versé 600 millions pour une retraite confirme Louncény Nabé

Banque Centrale: Kory Koundiano a bel et bien versé 600 millions pour une retraite confirme Louncény Nabé

Les députés de l’opposition ont accusé le président de l’Assemblée Nationale a puisé 600 millions de GNF dans les caisses de l’Assemblée pour verser à la Banque Centrale. Ce montant disent-ils a servi a payé ses arriérés de cotisations pour bénéficier d’une retraite juteuse. Ce lundi 9 janvier, le gouverneur de la Banque Centrale a confirmé cette information.

Louncény Nabé prudent sur la question a aussi déclaré qu’il ne saurait dire d’où proviennent ces montants versés par le président de l’Assemblée Nationale.

« Le président de l’Assemblée Nationale Monsieur Kondiano est un cadre de la Banque Centrale. Il a fait toute sa carrière, c’est tout à fait normal qu’il prétende à la retraite que la Banque Centrale mis en place. Cela a coïncidé à son départ il a fait ce qui était demandé de lui, pour que il puisse être éligible à cette retraite complémentaire. Maintenant, comment il a fait pour faire face à cela, franchement, je crois que je suis le dernier à même de connaître cela. Je sais que c’est le président de l’Assemblée Nationale » dit le gouverneur de la BCRG.

Louncény Nabé soutient que certains pour des intérêts politiques, peuvent aussi accusés à tord.

« Les cris, les bruits et les paroles qui peuvent provenir de certains de ses collègues qui sont d’un autre bord que lui, je n’en suis pas du tout juge. Je sais aussi que, il arrive que beaucoup de gens sont accusés quelques fois à raison mais beaucoup de fois aussi à tord d’acte qu’ils n’ont pas commis. C’est vrai que je ne suis pas le mieux à juger comment il a fait » clame Louncény Nabé.

Mais à ce stade, Kory Koundiano ne bénéficie que d’un statut d’éligibilité déclare Louncény Nabé.

« Il est éligible, il va être bénéficiaire mais pour le moment, il n’en bénéficie pas.  C’est vrai que, les cotisations sont assises sur les salaires à la caisse nationale de sécurité sociale comme pour toutes les entreprises mixtes ou privées. Nous cotisons à la caisse de sécurité, c’est notre retraite normale. A l’image des autres Banque Centrale nous avons constitués un système de cotisation tel que les travailleurs puissent faire une cotisation supplémentaires pour que à la retraite en plus de ce que nous devons percevoir de la caisse de sécurité, il y ait un système de couverture » dit-il.

Et d’ajouter que « tout homme cherche la sécurité », conclut-il.

Kadija Téliko SOW

à voir aussi

Assassinat de Aïssatou Boiro: le gouverneur de Kankan connait-il la vérité?

Le procès sur l’assassinat de dame Aïssatou Boiro se poursuit devant le tribunal criminel de …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*