dimanche 18 février 2018
Accueil / A la une / Les députés de l’opposition boudent la plénière: Ils accusent Kory Koundiano de violer le règlement intérieur de l’Assemblée

Les députés de l’opposition boudent la plénière: Ils accusent Kory Koundiano de violer le règlement intérieur de l’Assemblée

Les députés de l’opposition ont quitté l’hémicycle ce mercredi 4 janvier lors de l’adoption de 3 conventions. Ils dénoncent le changement du calendrier de la session sans une consultation préalable. Fodé Oussou Fofana a déclaré que Kory Koundiano viole le règlement intérieur de l’AssembléeNationale.

Ils s’attendaient à la l’adoption du code électoral, mais à la surprise générale, se sont 3 conventions qui ont été présenté à la plénière de ce mercredi 4 janvier. Ce que les député de l’opposition n’ont pas digéré. Fodé Oussou Fofana ne s’est pas retenu.

« J’avoue en ce qui me concerne, que nous sommes très surpris de voir les ministres dans la salle et recevoir aujourd’hui des documents pour nous parler de convention. Le calendrier qui a été adopté en plénière nous dit qu’aujourd’hui c’est la clôture de la session budgétaire.

Nous sommes venus pour la clôture, nous ne sommes pas venus pour voter des conventions. Il faut qu’on accepte de respecter notre propre institution. La session budgétaire c’est pour 90 jours pas plus. Aujourd’hui, ça fait à peu près 90 jours. Tout ce que nous allons voter aujourd’hui, au vu de la loi est illégal. DDonc nous ne comprenons pas. Ou c’est la clôture, nous restons ou c’est pour venir voter les conventions, nous ne nous sentons pas concernés.

Hier il était prévu qu’on vote les conventions et aussi le code électoral. Nous ne comprenons pas qui a pris la décision, de retirer le code électoral. Je tiens à rappeler que si nous devons modifier le calendrier, nous devons nous retrouver au bureau discuter puis à la conférence des présidents et venir à la plénière qui est souveraine. Quelle image voulons nous donner à notre Assemblée? Donc monsieur le président, qu’il vous plaise de demander le renvoie purement et simplement de ces convention et nous allons faire comme prévu la clôture de la session » déclare Fodé Oussou Fofana président du groupe parlement Libéral Démocrate.

Le président de l’Assemblée Nationale a reconnu que ces textes étaient bel et bien programmé pour adoption mardi 3 janvier. Pour sa défense, il dit que l’impression des textes avait connu un léger retard.

« Je souhaiterais que nous avancions par ce que ces textes étaient programmés depuis le début. Nous devions vous avez raison les adopter hier, nous n’avons pas pu nous retrouver par ce qu’il y a une commission qui a continué à travailler jusqu’à hier. En ce qui concerne le code électoral, la commission des lois qui devait faire un rapport et nous rendre compte, n’a pas pu terminer son travail. C’est pour cette raison que nous avons estimé que nous devons nécessairement aller en session extra ordinaire au cours de  laquelle nous allons tout faire pour adopter ce code là et le règlement intérieur« , temporise Claude Kory Koundiano.

Mais rien n y fait, les députés de l’opposition sont décidés à faire respecter le calendrier de la session. Ils décident donc de se retirer de la salle.

« Monsieur le président, si vous tenez absolument en tant que président de notre Assemblée Nationale, à violer notre propre règlement intérieur, vous tenez absolument, à faire adopter des conventions dans la plus grande illégalité. Nous ne pouvons pas nous associer à ça. Nous vous laissons donc la liberté de gérer comme vous voulez notre Assemblée. Je vous demande simplement de sortir de la salle » s’est adressé Fodé Oussou Fofana aux députés de son groupe parlementaire.

De ce pas, les députés de l’opposition ont tourné le dos à leur collègues de la mouvance sous les acclamations de ces derniers.

Kadija Mo Téliko pour newsdeguinee.com

 

à voir aussi

Kalifa Gassama Diaby invite les forces de l’ordre à respecter leurs tenues

Le ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté était ce vendredi 16 février à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*