samedi 22 septembre 2018
Accueil / A la une / Le Japon met à la disposition de la Guinée, plus de 13 milliards de GNF pour l’approvisionnement en eau

Le Japon met à la disposition de la Guinée, plus de 13 milliards de GNF pour l’approvisionnement en eau

Se sont plus de 13 milliards de Francs guinéens que le gouvernement japonais met à la disposition de la Guinée pour l’aménagement des points d’eau. Ce 9ème fond est destiné à la réalisation des projet sociaux notamment l’approvisionnement en eau potable des populations de la ville de Conakry et de l’intérieur du pays. La cérémonie a mobilisé des acteurs du secteur énergétique.

Les principale régions ciblées par ce projet sont Conakry, Mamou et Kankan. La répartition dudit montant se fera conformément au canevas de l’ambassadeur du Japon Hisanabu Hasana.

« Le projet de la région de Mamou s’élève à 8 milliards 500 millions de francs guinéens. Celui concernant Conakry et les villes de la haute Guinée est de 5 milliards 95 millions de GNF. Ce projet apportera non seulement une amélioration significative des conditions de vie de base des population concernées. Mais ils contribueront également à la lutte contre les maladies et les épidémies » explique l’ambassadeur du Japon.

Le ministre de l’énergie rassure les populations, que bientôt le calvaire du manque d’eau potable, sera un lointain souvenir.

« Ce problème est en voie d’être résolu à travers les accords que nous avons signé lors de la visite du président de la république en Chine. Ce projet va permettre de produire dans ses différentes phases, 370000 m3 d’eau potable pour la ville de Conakry et périphérie, jusqu’en 2030 » rassure Cheick Taliby Sylla.

La ministre du plan a expliqué que ce montant est un don

« C’est un don qui est mis en place pour nous permettre d’importer des biens qu’on va rétrocéder aux opérateurs économiques qui ont des difficultés à avoir les devises pour importer les produits moyennant un remboursement mais c’est des prix concessionnels. Ce remboursement qu’on et dans un compte à la Banque Centrale, qu’on utilise pour financer les projets sociaux tels que celui là » dit Mariama Kany Diallo.

Laïla Bah pour NEWSDEGUINEE

à voir aussi

Crise a la cour constitutionnelle : attention au piège des pseudo-juristes commentateurs ! (Par Abdoulaye Barry)

Depuis le début de la crise intervenue à la Cour Constitutionnelle entre les conseillers et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*