dimanche 18 février 2018
Accueil / A la une / Arrestation de Toumba: « Toumba était entretenu à Dakar par le gouvernement guinéen » fulmine Faya Milimono

Arrestation de Toumba: « Toumba était entretenu à Dakar par le gouvernement guinéen » fulmine Faya Milimono

La nouvelle de l’arrestation de Toumba Diakité à Dakar, au Sénégal n’a pas surpris Faya Milimono. Le leader du parti bloc libéral estime qu’il y a sujet plus important à débattre. Il a réagit ce vendredi 23 décembre.

Pour Faya Milimono, tout ce bruit autour de l’arestation de Aboubacar Toumba Diakité n’est que de la comédie servi par Alpha Condé et son régime.

« Toumba Diakité, après avoir tiré sur le président Dadis, vivait à Dakar. Il y vivait au vu et au su de tout le monde. Et donc ce n’est pas quelqu’un qui était caché. On peut même dire que Toumba Diakité était entretenu à Dakar par le gouvernement guinéen. Annoncer son arrestation maintenant au moment où les libertés et les droits des citoyens sont en train d’être confisqués à l’Assemblée nationale, c’est essayer de détourner l’attention sur ce qui est important » râle le président du BL.

Pour lui, il n y a pas de doute, les vrais coupables ne veulent pas que les inculpés du 28 septembre soient àConakry.

« Pour interroger le président Dadis, on a envoyé des gens à Ouaga. Maintenant il est question d’envoyer des gens à Dakar. La justice guinéenne n’est pas suspendu sur l’Afrique. Il faut que nous aillons le courage d’amener les acteurs là où nous voulons dire la justice pour que le problème épineux du 28 septembre puisse se discuter. Peut être qu’on va inculper Toumba interroger à Dakar. On a inculpé des gens ici après on les a nommé ministre. A quoi on joue? J’ai l’impression que les gens ne veulent pas que les acteurs concernés soient à Conakry. Pou une raison. Peut être que ceux qui sont les vrais coupables, ne sont pas ceux à qui on pointe du doigt. Si on avait rien à se reprocher, on aurait organisé les choses sans faire de bruit » clame Faya Milimono.

Il demande le retour de Dadis Camara, de Sékouba Konaté et de Toumba Diakité, pour faire la lumière sur les massacres du 28 septembre 2009.

« Maintenant qu’on nous annonce qu’on a arrêté Toumba qui, en tout cas n’était pas caché, il faut le faire rentrer dans le pays, permettre à Dadis de revenir au pays et à Sékouba Konaté également de revenir au pays. Ce sont trois acteurs clés qui peuvent nous permettre de savoir ce qui s’est passé le 28 septembre 2009. Si ces trois sont à Conakry et tous ceux qui ont géré la période transitoire en 2008 sont autorisés à rentrer en Guinée, nous aurons le début de la vérité sur cette affaire », dit-il.

En attendant, Faya Milimono pense que c’est une diversion, pour noyer le vrai sujet.

« L’arrestation de Toumba  Diakité, à entendre l’annonce, ferait penser que l’on soit en train de travailler pour faire justice par rapport au cas du 28 septembre 2009. Mais quant on tient compte du déroulement du débat à l’intérieur du pays sur certaines questions concernant les droits et libertés, l’on est tenté de considérer que c’est une diversion », a déclaré le leader du BL.

Il faut agir dit-il pour que la justice triomphe dans ce dossier dit-il, au lieu de faire du bruit.

à voir aussi

Kalifa Gassama Diaby invite les forces de l’ordre à respecter leurs tenues

Le ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté était ce vendredi 16 février à …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*