Accueil / A la une / Violence à Siguiri: « on ne peut pas tolérer ça » dit le ministre de la justice

Violence à Siguiri: « on ne peut pas tolérer ça » dit le ministre de la justice

Les violences survenus à Siguiri en début de semaine ont été abordés par le ministre de la justice garde des sceaux ce jeudi. Cheick Sacko condamne ces violences « avec la plus grande fermeté » dit-il. Un communiqué a été publié à cet effet.

Le lundi 12 décembre dernier, deux jeunes ont été lynchés puis brûlé vif pour vol de moto. Le ministre de la justice s’est exprimé sur le sujet ce jeudi. Cheick Sacko promet que les coupables seront traduit devant la justice.

« On a condamné avec la plus ferme énergie, le lynchage de deux concitoyens. Qu’importe qu’ils aient commis ou pas une infraction, ont été brûlés vif. Ce qui est vraiment inadmissible. Au moment où je vous parle, certains ont été interpellés. La justice va passer. On ne peut pas tolérer ça ».

A Kouroussa également où une foule en colère a éjecté des prisonniers d’une prison, avant de les lynchés a été abordé. Le ministre de la justice promet là aussi que justice sera rendu.

« On n’a pas toléré ce qui s’est passé à Kouroussa. Monsieur le procureur Général a bien joué sa partition à Kouroussa. Il a été implacable. On vois que les mêmes choses se répète à Siguiri même si c’est un peut différent. Donc là  aussi, la justice va suivre son cour. Les personnes ont été interpellées, la gendarmerie va faire son travail ensuite la justice suivra ».

Cheick Sacko a salué la promptitude avec laquelle les autorités judiciaires et sécuritaires ont géré la situation à Siguiri et Kouroussa.

KTS

à voir aussi

La formation payante instaurée dans les universités et instituts publics de Guinée

Le ministère de l’Enseignement supérieur, vient d’instaurer des programmes de formation payante dans les universités …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*