Accueil / A la une / Lancement de la police communale et de la police verte à Conakry

Lancement de la police communale et de la police verte à Conakry

Le gouverneur de la ville de Conakry a lancé ce vendredi 16 décembre, les activités de la police communale et de la police verte. L’objectif est de lutter contre l’insécurité et l’insalubrité dans la capitale Conakry. L’esplanade du palais du peuple a servi de cadre à cette cérémonie.

C’est dans le cadre du projet ville propre que cette activité a été lancé. Trente (30) moto et autres matériels ont été distribué à cette occasion.

« Ces effectifs ici présents, sont compris d’agents recrutés depuis les années 90,  et de jeunes disposés à contribuer à la lutte contre l’insalubrité, la préservation des espaces publiques contre les occupations anarchiques.

Mamady Youla a émis le souhait de voir ce projet s’étendre sur l’ensemble du territoire guinée.

« J’espère que cette mission que nous commençons aujourd’hui, va s’étendre à l’ensemble du territoire national, pour assurer la quiétude dans nos quartiers, pour assurer l sécurité des biens et des personnes dans nos communes. Pour faire en sorte qu’il fasse bon vivre en République de Guinée »

Cette police verte et communale est composée de 500 agents dont 250 chargés de la sécurité et 250 agent de la police verte chargés de lutter contre l’insalubrité et préserver les espaces verts. Mamady Youla a aussi invité ces agents à être Républicain.

« Les jeunes que je vois ici disciplinés dans leur belle tenue, mais aussi avec les équipements qui ont été mis à leur disposition, je veux les exhorter à assumer cette mission avec responsabilité, avec probité, avec droiture. Dans un esprit républicain et surtout aussi, veiller aux équipements qui sont mis à leur disposition. Qu’ils comprennent que cette mission est une mission de la plus haute importance », exhorte Mamady Youla.

Depuis le 18 mars 2016, le gouvernorat de la ville de Conakry a initié un certains nombre de programme d’activités. C’est pour préserver ces acquis, que le corps de la police communale a été relancé.

« Il y a eut des actions de déguerpissement, d’assainissement, de curage des caniveaux, de relance de la coopération décentralisée. Des espaces verts ont été immédiatement mis en œuvre. C’est dans le souci de préserver ces acquis, que nous avons trouvé opportun de relancer les activités du corps de la garde communale. Je sollicite auprès des forces de sécurité et de défense, un appuis précieux pour permettre à ces jeunes un meilleur accomplissement de leur mission au profit des populations. A l’ensemble des citoyens, j’invite à une collaboration franche, pour faire de la ville de Conakry, une cité propre et sécurisée » clame Mathurin Bangoura.

En cas d’indiscipline d’un agent sélectionné, la personne sera déshabillée et radié de l’effectif.

MB

à voir aussi

Congrès du SLECG version Sy Savané: Louis M’bemba Soumah lance des piques

Les travaux du 6ème congrès national du SLECG version Souleymane Sy Savané ont été lancés …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*