mercredi 17 octobre 2018
Accueil / A la une / Cas Mahmoud Thiam. « Nous ne pouvons tolérer que les Etats-Unis deviennent un paradis pour des responsables de gouvernements étrangers corrompus » (ministre adjoint de la Justice)

Cas Mahmoud Thiam. « Nous ne pouvons tolérer que les Etats-Unis deviennent un paradis pour des responsables de gouvernements étrangers corrompus » (ministre adjoint de la Justice)

L’ancien ministre guinéen des Mines Mahmoud Thiam a été arrêté aux Etats-Unis pour avoir perçu des pots-de-vin de deux entreprises chinoises en échange de contrats, ont annoncé dans la nuit de mardi à mercredi les autorités américaines.

Mahmoud Thiam, 50 ans, qui a également la nationalité américaine, a été arrêté mardi matin à New York, où il vit, a indiqué le département de la Justice américain (DoJ).

Il lui est reproché d’avoir reçu environ 8,5 millions de dollars de deux entreprises chinoises, filiales d’un conglomérat non identifié, quand il était ministre des Mines et de la Géologie de la République de Guinée en 2009 et 2010 sous la transition militaire.

L’argent aurait été versé sur un compte bancaire ouvert par l’ex-ministre à Hong Kong en cachant ses fonctions. Il aurait ensuite fait transférer cet argent à New York pour y acheter notamment une propriété.

« Nous ne pouvons tolérer que les Etats-Unis deviennent un paradis pour des responsables de gouvernements étrangers corrompus », a affirmé Leslie Caldwell, une des ministres adjoints de la Justice. Thiam a été présenté à un juge et mis en examen pour deux chefs d’inculpation dont un pour blanchiment d’argent.

Avec AFP

à voir aussi

Guinée: journée ville-morte suivie à Conakry dans les bastions de l’opposition

Ce lundi 15 octobre est une journée ville morte à Conakry, la capitale guinéenne. Huit mois après des élections contestées, l'opposition dénonce de la corruption

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*