Accueil / A la une / « Les députés et les institutions de la républiques sont complices de la corruption et du vol organisés par Alpha Condé » clame François Bourouno du PEDN

« Les députés et les institutions de la républiques sont complices de la corruption et du vol organisés par Alpha Condé » clame François Bourouno du PEDN

En réaction aux révélations faites par nos confrères de France 24, le porte parole du PEDN a réagit violement aux accusations de corruption contre Alpha Condé. Faya François Bourouno accuse les députés de complicité avec le chef de l’Etat.

Il l’a dit ce samedi 3 décembre lors de l’assemblée générale du parti de l’espoir pour développement national PEDN.

Evoquant les révélations de France 24 à propos du projet Simandou, François Bourouno dit qu’il est temps que la vérité jaillisse.

« Tous les députés à l’Assemblée sont complices de la corruption menée par Alpha Condé. Toutes les institutions Républicaines sont complices de la corruption et du vol organisé par monsieur Alpha Condé à la tête de ce pays. Aujourd’hui France 24 nous a permis de comprendre une partie du vol organisé au sommet de l’Etat ».

Le chargé de communication du PEDN dit que Alpha Condé a insulté l’esprit de Mandela.

« Il a promit aux guinéens, qu’il sera le Mandela. Malheureusement, il a été le premier à insulter l’esprit de Mandela. Mandela, se sont des valeurs, c’est la conviction. Aujourd’hui, est ce que les principes démocratiques sont respectés? Est ce que les libertés sont respectées? Comment pouvez vous dire que vous êtes le Mandela de la Guinée? » interroge t-il.

François Bourouno invite les guinéens à voter pour le PEDN qui est le seul parti politique disposant d’un projet de société dit-il.

« Le projet de société ce n’est pas dire je donne l’eau, le courant, je veux construire des hôpitaux. Mais la force d’un projet de société, c’est comment réaliser cela. Et ça c’est le PEDN » conclu Bourouno.

 

à voir aussi

Marche étouffée:  » nous avons démontré la vrai nature de ce pouvoir » dit Mansaré

Dispersés à coup de gaz lacrymogène ce vendredi 17 août à Kaloum, les syndicalistes guinéens …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*