dimanche 23 septembre 2018
Accueil / A la une / Mahmoud Abbas reconduit à la tête d’un Fatah en crise

Mahmoud Abbas reconduit à la tête d’un Fatah en crise

Le Fatah, principale formation politique palestinienne, a ouvert ce mardi soir son congrès à Ramallah, en Cisjordanie. Un parti politique doublement en crise, car de plus en plus contesté par les Palestiniens, mais aussi parce que se pose la question de la succession de son chef, Mahmoud Abbas, le président de l’Autorité palestinienne aujourd’hui âgé de 81 ans. Contesté, Mahmoud Abbas a néanmoins été réélu d’emblée à la tête du Fatah.

Le résultat n’est pas une surprise. La réélection de Mahmoud Abbas était attendue. Sa désignation s’est d’ailleurs fait « par consensus » a précisé le porte-parole du Congrès. Les délégués se sont simplement levés pour approuver le nom qui leur était proposé.

Un résultat attendu, faute d’autres candidats déclarés. Mais si le dirigeant palestinien regagne là en légitimité – lui dont le mandat à la tête du Fatah avait expiré il y a deux ans et lui dont le mandat de président de l’Autorité palestinienne devait courir jusqu’en 2009 seulement – il n’en reste pas moins contesté. Des dizaines d’opposants à l’intérieur du parti affirment avoir été écartés.

Mais outre la désignation du président, l’enjeu est également l’élection, en fin de semaine, des membres des instances dirigeantes : le comité central et le conseil révolutionnaire. La composition de ces deux organes donnera une idée du rapport de force des différents courants au sein du Fatah. Une formation qui pourrait aussi officialiser ce qui se joue en coulisses : la succession de son chef, octogénaire. La désignation d’un vice-président est évoquée.

Par rfi

à voir aussi

Affaire Cheick Touré : communiqué du parquet du tribunal de Kaloum

Suite à la déclaration de Monsieur Cheick TOURE, secrétaire général du syndicat du Port Autonome …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*