Accueil / A la une / France: François Fillon réorganise Les Républicains

France: François Fillon réorganise Les Républicains

Moins de 48 heures après sa victoire à la primaire de la droite, François Fillon a réorganisé le parti Les Républicains. Le candidat à la présidentielle a présidé mardi soir 29 novembre son premier bureau politique en tant que chef la formation. Il a placé des proches aux postes clés mais ses ex-adversaires ont aussi eu des postes à la direction, à la recherche du consensus pour rassembler la famille. Reportage au siège des Républicains dans le 15e arrondissement de Paris.

A la sortie, ils ont tous le sourire. Même Laurent Wauquiez. « Le choix qui a été le choix de François Fillon, a-t-il déclaré, c’est une organisation de rassemblement, et je suis heureux de cette décision qui a été la sienne. »

Le sarkozyste lâche son fauteuil de président par intérim après avoir menacé d’être un caillou dans la chaussure de François Fillon. Finalement, il se retrouve avec un poste de vice-président. Laurent Wauquiez rétrogradé, encadré, mais pas écarté. Un geste d’apaisement à l’image du nouvel organigramme du parti, adopté à l’unanimité.

Le député Bernard Accoyer, fidèle de François Fillon, prend la tête opérationnelle du parti. Tous les anciens candidats de la primaire sont représentés ou intégrés dans un comité politique. On y trouve notamment Nathalie Kosciusco-Morizet ou encore Thierry Solère, soutien de Bruno Le Maire.

« Tout le monde est autour de la table, tout le monde est rassemblé, a-t-il affirmé. Vous savez, on a tous envie d’une chose : le pays va mal, et maintenant qu’on a eu une belle primaire qui s’est bien réalisée, un vainqueur incontesté, et bien on est tous là pour l’aider à accéder à l’Elysée pour que le pays se redresse. C’est cela qui nous motive. »

Peu présents au sein du parti, les juppéistes sont les moins bien servis avec un unique poste dans le comité politique. Résignés, les proches d’Alain Juppé n’ont voulu faire aucun commentaire. Le parti désormais en ordre de marche, François Fillon va maintenant s’atteler à composer son équipe de campagne, là où se jouera vraiment jusqu’à la présidentielle. Mais il a déjà passé le premier obstacle : rassembler la famille après de longs mois de divisions.

Les tractations pour rassembler la droite et le centre se poursuivent. François Fillon rencontrera ce mercredi matin 30 novembre Jean-Christophe Lagarde, le président de l’UDI.

Par RFI

à voir aussi

Urgent: l’étudiante Diaraye Baldé est en liberté provisoire

Diaraye Baldé l’étudiante incarcérée à la maison centrale de Conakry depuis novembre 2017, bénéficie d’une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*