dimanche 18 février 2018
Accueil / A la une / Weily Kakimbo: les employés de la société de construction des deux tours sont en grève

Weily Kakimbo: les employés de la société de construction des deux tours sont en grève

Depuis ce lundi 28 novembre, les employés de la société de construction de l’hôtel Kakimbo ont entamé un mouvement de grève illimité. Ils réclament une amélioration de leur condition de vie et de travail. Les négociations engagées avec les responsables de l’entreprise n’ont pas abouti.

Les travaux de construction des deux tours de Bambéto sont en arrêt. les ouvriers réclament plusieurs choses.

« Pour l’instant les négociations n’ont pas porté fruit, par ce que la direction n’a fait aucune proposition. Ils nous demandent de suspendre la grève sans nous faire une proposition. Nous avons demandé des primes de risque. C’est un projet phare à l’heure actuelle en Guinée. R+26, c’est du jamais vu en Guinée. Nous avons demandé une augmentation des salaires, il n y a pas de santé sécurité, nous avons demandé des bus pour transporter les travailleurs, aussi qu’on nous affilie à une clinique, pour qu’en cas d’accident qu’on nous dirige par là-bas » Thierno Algassimou Baldé responsable syndical.

Ces employés dénoncent une mauvaise foie des responsables de l’entreprise.

« ça fait 15 jours depuis qu’on a lancé le préavis de grève. Ils attendent la dernière minute pour dire venez on va négocier. C’est comme si on enseignait aux guinéens que c’est par la violence seulement, qu’on peut trouver la solution au problème. Et si l’inspection s’était réveillée à temps, peut-être qu’on aurait ramené les parties sur la table de négociation » s’indigne Aboubacar Sidiki Mara.

Les employés ne comptent pas baisser les bras. Ils entendent poursuivre jusqu’à satisfaction de leur revendication. D’autres actions plus drastiques vont suivre cette grève.

« Cette grève est l’une des premières démarches. Nous comptons aller à l’inspection générale du travail, au ministère du travail et même au delà » prévient Thierno Algassimou Baldé.

à voir aussi

Tout sur les élections communales: Dansa Kourouma se livre

Le président du Conseil National des Organisations de la Société Civile (CNOSC), le Dr Dansa …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*