mercredi 17 octobre 2018
Accueil / A la une / Urgent : attaque contre la résidence du préfet de Nzérékoré

Urgent : attaque contre la résidence du préfet de Nzérékoré

Décidément les représentant de l’Etat dans les préfectures de l’intérieur du pays sont devenus les cibles des bandits armés. Après le préfet de Coyah, c’est celui de N’Zérékoré qui a payé les frais de cette insécurité. Ce mardi 29 novembre, des hommes armés ont attaqué la résidence du préfet de Nzérékoré.

Bilan de l’attaque, une forte somme d’argent emportée, des meubles, une imprimantes, une radio, un réfrigérateur.

Les assaillants ont défoncé la porte pour commettre leur forfaiture.

Cette attaque intervient alors que le premier responsable de cette ville Aboubacar Mbop Camara, séjourne en Cote d’Ivoire.

Contrairement à la résidence du préfet de Coyah, celui de N’Zérékoré était gardé par plusieurs gendarmes. Une dizaine selon nos sources.

Des interrogations persistent sur les circonstances de cette attaque survenue alors que deux gendarmes étaient en poste cette nuit là.

Les enquêtes ouvertes détermineront si oui ou non, ces deux gendarmes sont impliqués dans attaque.

Pour le moment, ils ont été interpellés pour des fins d’enquête et aucune information n’a été communiqué par la brigade de recherche en charge de l’enquête.

Sur les lieux, un important dispositif de sécurité a été mis en place. Les entrées et les sorties au domicile du préfet sont minutieusement filtrées par une équipe de la gendarme.

à voir aussi

Guinée: journée ville-morte suivie à Conakry dans les bastions de l’opposition

Ce lundi 15 octobre est une journée ville morte à Conakry, la capitale guinéenne. Huit mois après des élections contestées, l'opposition dénonce de la corruption

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*