mercredi 17 octobre 2018
Accueil / A la une / Double Assassinat à Macenta: un jeune homme décapite sa mère avant d’être décapité par la foule.

Double Assassinat à Macenta: un jeune homme décapite sa mère avant d’être décapité par la foule.

Un jeune homme de 25 ans décapite sa propre mère à coup de machette. L’acte s’est produit ce jeudi 24 novembre à Macenta. Le jeune homme a été retrouvé par une foule en colère qui a mis fin à ses jours.

C’est aux environs de 10h ce jeudi, que Akoï Koïvogui s’est emparé d’une machette pour décapiter sa propre mère.

Dima Onivogui la victime a été découpé alors qu’elle s’apprêtait à se rendre au marché. Aussitôt, le parricide a pris la fuite pour se réfugier dans une montagne. Mais il a été vite retrouvé puis lynché par la foule en colère.

Les autorités de Macenta disent que le jeune homme est un malade mentale en rupture de médicament.

« Se sont les services de sécurité qui m’ont réveillé ce matin avec cette triste nouvelle. Il a décapité sa mère après il a pris la fuite. Les gens l’on pourchassé Quand ils lui on pris, ils ont vite réglé son problème sur place » explique le préfet de Macenta Pascal Kemo Dembadouno.

Le jeune homme en question Akoï Koïvogui était tailleur. Les autorités tentent de comprendre les causes de cet assassinat. Mais les pistes se brouilles.

« Les pistes sont brouillée. Je ne peux plus le savoir par ce que l’auteur du crime et sa victime sont morts. La police est entrain de mener les investigations pour faire la lumière » dit le préfet.

à voir aussi

Guinée: journée ville-morte suivie à Conakry dans les bastions de l’opposition

Ce lundi 15 octobre est une journée ville morte à Conakry, la capitale guinéenne. Huit mois après des élections contestées, l'opposition dénonce de la corruption

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*