Accueil / A la une / Alhousseiny Makanéra: pourquoi j’ai accompagné Alpha Condé en 2010?

Alhousseiny Makanéra: pourquoi j’ai accompagné Alpha Condé en 2010?

Depuis qu’il a été débaqué du gouvernement par Alpha Condé, l’ancien ministre de la communication ne cesse de critiquer son ancien allié. Alhousseiny Makanéra Kaké est revenu sur les raison de son soutient à Alpha Condé en 2010.

« En 2010, Alpha Condé a fait sa campagne sur quoi? On dit le candidat aux mains propres. Est ce qu’il peut le répéter aujourd’hui. Il dit on va rattraper le retard de 50 ans en 5 ans. On élit un homme par rapport à son projet de société, ce n’est pas une personne physique. Quand il est venu à Boké, il nous a dit que Boké va être la capitale économique de la Guinée. Et que les société qui vont évoluer en Guinée, l’Etat va avoir une participation de 30% » déclare t-il.

Mais aujourd’hui, ses espoirs sont déçu indique Makanéra. Et d’ailleurs, les habitants de Boké ne font qu’accumuler soufrance sur souffrance s’indigne t-il.

« L’exploitation qui est à Boké est sauvage et barbare. Aucun impact environnemental n’est pris en compte, aucun fils de Boké n’a de travail si ce n’est pas pour casser les cailloux, la bauxite qui sort, personne ne connais les tonnes qui partent et à combien? Boké ne profite de rien au contraire, on est entrain de détruire l’environnement, les plantations des gens pour rien. La poussière qui se dégage, la population est exposée. Si vous partez aujourd’hui à Boké, vous comprendrez le sentiment de désespoir des fils de Boké » dit-il.

Comme pour aggraver la situation, la corruption gangrène le système regrette t-il. Il cite comme exemple, le DPE de Boké un certain Magasse, accusé de détournement de fonds qui n’a pas été inquiété par ce que militant du parti au pouvoir.

« Ce qui choque encore les fils de Boké, c’est que Alpha Condé a dit qu’au niveau de l’enseignement pré universitaire, il y a 40 milliards qui se volatilisent chaque examen. Le ministre n’a pas été changé, aucun cadre n’a été changé. Quand vous prenez le DPE (directeur préfectoral de l’éducation) de Boké, qui est venu à Boké comme mendiant , tout ce temps il trainait derrière Modibo, il construit un château à Boké. On le prend, on dit qu’il a détourné. Il est sanctionné, on écrit au président pour dire que si lui il n’est pas là-bas le RPG est gâté. Mais le monsieur est repris à sa fonction. Et il organise un carnaval pour dire que lui il peut tout faire, et que personne ne peut rien contre lui. Vous pensez qu’on peut soutenir un régime comme ça? » s’insurge l’ancien ministre.

Souleymane Keïta un des  membres du comité national des jeunes du RPG arc en ciel a répliqué aux propos de certains cadres du PUP fâchés contre Alpha Condé. En effet, ces derniers reprochent à Alpha Condé de s’acharner contre Lansana Conté. Souleymane Keïta soutient que les critiques de Alpha Condé sont bel et bien fondées.

« Le président de la République ne s’est pas attaquer au général Lansana Conté, il a simplement fustigé les tard de la gouvernance depuis 1984. Ce qui a eu des conséquences assez catastrophiques pour notre pays. Ne serait ce que sur le plan économique. A la mort de Sékou Touré la Guinée disposait d’un nombre importants d’unités industrielles » dit-il.

Il voit cela d’un autre œil. Pour lui, c’est une récupération politique qui ne dit pas son nom.

« Lorsque des gens prétentieux transforment ces propos pour des fins politiques, je suis simplement sidéré. Il est important que l’on amène pas le débat politique au niveau de la communauté. Le président Lansana Conté n’était pas président d’une communauté mais président de la République. Alors lorsque l’on fustige les tars de son régime, cela ne donne pas le droit à des gens qui veulent être ressuscités qui sont pourtant enterrés dans les poubelles de l’histoire pour se trouver une place au soleil. C’est une situation lamentable. Il est important que l’histoire vrai de notre pays soit enseignée à la nouvelle génération » clame ce dernier.

Il accuse particulièrement Fodé Bangoura d’être à la base de cette machination.

« Je veux parler de Fodé Bangoura. A la mort de Lansana Conté, Fodé Bangoura était le tout puissant ministre. C’est lui qui faisait et défaisait les hommes en Guinée. Nous sommes tous témoin de cela. Si c’est des gens qui se réclament défenseurs du PUP, leur rôle était de continuer avec le PUP à la mort de Lansana Conté. Mais c’est des gens qui ont tous quitté le PUP à la mort de Lansana Conté pour s’agripper par ci, par là. Aujourd’hui, ils ne peuvent pas prétendre porter la voix du PUP. C’est très dangereux dans notre pays que des hommes se fassent ressuscité en mettant au devant de la scène la communauté, pour créer la zizanie » s’insurge Souleymane Keïta.

à voir aussi

Abdoulaye Bah journaliste à Guineenews n’est plus

Le journaliste Abdoulaye Bah, chef de bureau adjoint de Guinéenews est décédé dans la nuit …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*