Accueil / A la une / Kindia: le président de la délégation spéciale accusé de détournement de fond: 51 millions GNF ont disparu

Kindia: le président de la délégation spéciale accusé de détournement de fond: 51 millions GNF ont disparu

Le torchon brûle entre le président de la délégation spéciale de Kindia et les cadre de la commune. Ces cadres accusent Abdoulaye Bah de détourer 51 millions de francs guinéens appartenant à la commune. Ce mercredi 9 novembre il a démenti ces allégations.

« Je ne reconnais pas les faits. Des accusations mensongères, fallacieuses et indignes de la part de 3 cadres. Il s’agit de Mame Doré, Monsieur Sogbè Mady Diané et monsieur Ousmane Sylla » balaye t-il d’un revers de main.

Il accuse ces derniers de comploter contre lui pour se venger de son refus d’augmenter le budget alloué à l’assainissement.

« C’est par ce que j’ai refusé d’augmenter l’argent de l’assainissement » assène t-il.

L’un des accusés qui est le chef service administratif a livré sa version des faits.

« Les 5 premiers milliards qui ont été donnés par les ressortissants de Kindia aux États-Unis ont été l’objet d’une donation publique dans la salle. La procédure a manquée là. Les 26 millions, il m’a dit Monsieur Diané j’ai trouvé un bull désert qui est en route. Après tout son calcul, il a signé le papier. Mais on lui a dit qu’ils y a des rumeurs qui disent que c’est Hadja Halimatou qui a promis d’assainir Kindia comme il l’a fait à Conakry et Coyah » dit Sogbè Mady Diané.

Le président de la délégation spéciale de Kindia Abdoulaye Bah a porté plainte pour diffamation au tribunal de première instance de Kindia.

Le correspondant du site guineematin.com Sékou Komoyah Kaba est aussi visé par cette plainte.

« Il est l’instrument de ces personnes. Il n’a pas à publier un article aussi dangereux sur ma personne, sans avoir des preuves tangibles » déclare Abdoulaye Bah.

L’ouverture du procès est prévue le 7 décembre prochain.

à voir aussi

Urgent: l’étudiante Diaraye Baldé est en liberté provisoire

Diaraye Baldé l’étudiante incarcérée à la maison centrale de Conakry depuis novembre 2017, bénéficie d’une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*