Accueil / A la une / Dubréka: affrontements violents après la nomination de Amara Sylla comme chef de quartier de Kindiady

Dubréka: affrontements violents après la nomination de Amara Sylla comme chef de quartier de Kindiady

Ce dimanche 6 novembre, des affrontements violents ont opposé des partisans et opposants de Amara Sylla chef de quartier contesté. Sept (7) personnes ont été blessées, 45 autres interpellées. Des maisons incendiées ou encore saccagées par les contestataires. Une personne est portée disparue lors de ces affrontements.

Hommes, femmes, jeunes et personnes âgées munis de pancartes ont pris d’assaut les rues de Kindiady ce dimanche, pour contester la nomination de Amara Sylla comme chef de quartier de Kindiady. Les manifestants ont vandalisé le siège du conseil de quartier, avant d’y mettre le feu.

« C’est la délégation de la préfecture qui la nommé ici. Nous nous ne voulons pas de Pascal, nous voulons d’un citoyen de ce quartier » lance un manifestant.

Les habitant de ce quartier accusent Amara Sylla d’être à la base de plusieurs faux dossiers, notamment la ventes des espaces publiques.

« Nous n’avons rien. Il n y a pas d’hôpital, pas de marché, pas d’école. Il n y a pas de maison des jeunes » ajoute ce manifestant.

Les partisans de Amara Sylla ont eux aussi saccagé plusieurs concessions. Plusieurs personnes ont grièvement été blessées.

« Si les autorités savent que c’est Amara qui peut faire l’affaire d’ici, je suis derrières elles » lance un partisan.

Le président de la délégation spéciale de Dubréka dénonce le caractère unilatéral de la décision des autorités de Dubréka pour la nomination de Amara Sylla et des autres responsables des nouveaux quartiers. Il qualifie cela de dérapage.

« La  commune n’a pas été associée et moi personnellement » s’indigne Souleymane Mackiou Sall.

La tension reste vive à Kindiady. Les forces de maintient d’ordre ont été déployés dans tout le quartier.

 

à voir aussi

Présidentielle au Mali : Soumaïla Cissé rejette la victoire d’IBK

Crédité de 32,83% face à Ibrahim Boubacar Keïta, déclaré vainqueur avec 67,17% des suffrages, Soumaïla …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*