dimanche 18 novembre 2018
Accueil / A la une / Alpha Condé aurait enrichit ses proches avec les 700 millions de dollars de garantie à travers des marchés gré selon le président de la PCUD

Alpha Condé aurait enrichit ses proches avec les 700 millions de dollars de garantie à travers des marchés gré selon le président de la PCUD

La plate forme des citoyens unis pour le développement PCUD cite le président comme premier responsable dans l’affaire des 700 millions de dollars de garantie accordée à certains proche du palais Sékhoutouréah. Le président de cette structure dénonce l’incapacité du pays à inverser les pratiques de corruption.

« Il est vrai qu’à l’analyse, on peut situer les responsabilités d’autres niveaux mais la première institution qu’il faut voir dans cela, c’est celui qui garanti la gestion de l’Etat. C’est pratiquement le président de la République » déclare Abdourahmane Sanoh.

Plus de 700 millions de dollars accordés à 9 entreprises pour 13 marchés jamais réalisés. La PCUD  l’avait prédit.

« On a vu venir déjà en 2011 quand on a pris de l’argent avec Paladino, 25 millions de dollars, lorsqu’on est rentré dans des actions populistes, de subventionner le riz et de le vendre en donnant des magasins aux militants politiques » explique t-il.

Ce système de marché de gré à gré avec des surfacturations à l’appui, n’épargne pas les institutions du pays.

« Il y a même des marchés qui concernent l’Assemblée Nationale. Notamment en ce qui concerne les véhicules donnés à l’Assemblée Nationale. Donc voyez vous, C’est un système qui englobe, qui happe toutes les institutions » regrette président de la PCUD.

Le traitement de ces dossiers a impacté négativement sur la population. Abdourahmane Sanoh juge la situation écœurante.

« On a driblé les populations partout. C’est les marchés de bémol, c’est la route de Baro, c’est l’adduction d’eau à Siguiri, c’est la route de Kagbélin, c’est les lampadaires. Allez à l’intérieur du pays, vous allez voir des lampadaires solaires partout » fait-il remarquer.

La plate forme des citoyen unis pour le développement réclame des audits pour dit-il faire la lumière sur ces détournement.

à voir aussi

La HAC annule l’accréditation du correspondant de RFI en Guinée

La Haute Autorité de la Communication (HAC), annule l’accréditation en cours de validité de notre …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*