Accueil / A la une / Maître Abass Bangoura suspendu pour un an par l’ordre national des avocats de Guinée: les raisons

Maître Abass Bangoura suspendu pour un an par l’ordre national des avocats de Guinée: les raisons

L’avocat Maître Abass Bangoura est suspendu par le barreau guinéen pour une duré de un an. On lui repproche des faits d’escroquerie autour d’un montant de plus de 800 millions. Ce mardi 25 octobre, Mohamed Traoré le bâtonnier de l’ordre national des avocats de Guinée n’a pas voulu commenter cette décision.

Il s’est contenté de dire: « la procédure disciplinaire est secrète c’est pourquoi nous n’avons pas voulu communiquer la dessus malgré toutes les attaques dont le barreaux a été victime, malgré toutes les attaques dont le conseiller de l’ordre et le bâtonnier ont été victimes. Nous avons voulus préserver le secret de la procédure disciplinaire. Maintenant que la décision est affiché au siège de l’ordre, chacune des partie en a reçu une copie et peuvent exercer les voies de recours qui lui semble appropriées si elle n’est pas satisfaite de la décision qui a été rendu. Mais je n’entrerais pas dans les détails de la décision. Nous sommes tenus par des règle de procédure que nous sommes obligés de respecter. Toute personne qui souhaiterais avoir des information contenu dans cette décision, peut venir au siège du conseil de l’ordre ».

On parle d’escroquerie autour d’un montant de plus 800 millions. Mohamed Traoré soutient que les avocats sont comme tout être humain.

« Les avocats sont des être humains. Parmi eux, il n y a pas que des personnes vertueuses. C’est justement pour cette raison que quand un avocat commet un délit, la personne qui est victime de ce délit peut porter plainte au niveau du conseil de l’ordre qui examine si la plainte est fondée. Si tel est le cas, le confrère est renvoyé devant le conseil de discipline qui statue sur son cas.

Ce n’est pas par ce qu’on est un avocat qu’on ne peut pas être amené à commettre des fautes professionnelle » prévient-il.

A ce qui dise que pour une fois le barreau guinéen a pris ses responsabilités, il rétorque que le « Barreau a toujours pris ses responsabilités sauf que les décisions sont secrètes ».

à voir aussi

Kindia: Abdoulaye Bah craint pour sa vie, il demande protection

Lors des violences qui émaillé l'élection de Mamadouba Bangoura à la mairie de Kindia, ce mardi 16 octobre, le domicile de l'ex chef de la délégation spéciale de la ville

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*