Accueil / A la une / Les NFD à la conquête de Ratoma: « nous avons un projet supérieur au projet de l’UFDG » dit Macka Baldé

Les NFD à la conquête de Ratoma: « nous avons un projet supérieur au projet de l’UFDG » dit Macka Baldé

Fini l’alliance UFDG/NFD. Depuis que les responsables du parti UFDG ont déclaré que « c’est chacun pour soit Dieu pour tous » lors des élections communales, les responsables parti NFD ambitionnent de conquérir la Mairie de Ratoma. Seulement voilà, cette commune est connu pour être la chasse gardée de l’UFDG. Mais le vice président des NFD soutien que des jeunes de cette commune ont rallié en nombre son parti.
Le vice président de ce parti Macka Baldé a décliné ce mardi 25 octobre, les grandes lignes du projet de société de son parti.
« Nous aux NFD, nous avons un projet pour Ratoma. Nous avons de grands projets pour cette commune qui a été toujours abandonnée. presque les 77 victimes de la barbarie du président Alpha Condé sont à 90% de cette commune. Nous avons un projet par rapport à la sécurité. Nous comptons créer ce qu’on appelle le PM (une police municipale) comme ce qui se passe en Europe. Chaque commune doit gérer sa sécurité. La police nationale sera là pour veiller au grain » déclare le vice président du parti les nouvelles forces démocratiques. Nous nous avons des projets pour les femmes, les aider à créer des coopératives, à avoir des ressources ».
Pour Macka Baldé la sécurité et l’éducation des populations de cette commune sont des priorités.
« Nous savons qu’en Guinée, quand vous êtes attaqué par un délinquant, même si vous appelez la police ou la gendarmerie, la première réponse que vous recevez, c’est que les véhicules sont en panne ou nous n’avons de carburant. Nous comptons aussi créer une mutuelle de santé pour les habitants de cette communes et élargir aux transports publics, soutenir les initiatives notamment pour les taxis moto. Et puis faire en sorte que des bourses soient attribuées aux élèves, les premiers dans les écoles privées et publiques de cette commune. Pour l’assainissement, nous allons faire en sorte qu’il y ait des PME » dit-il.
Il ajoute aussi que son parti ne vise pas que la commune de Ratoma. Dixinn est également visé.
« Nous ne sommes pas candidat que pour la commune de Ratoma. Il y a la commune de Dixinn. Dans cette commune aussi il y aura une liste. Et il y aura aussi d’autres communes à l’intérieur du pays. Comme la commune de Ratoma est l’une des plus convoitée à Conakry, c’est pour cette raison qu’il y a beaucoup de bruit » prévient-il.
Macka Baldé compte surtout sur le ralliement des jeunes de l’axe Bambéto Hamdallaye Cosa. D’ailleur, il soutient que nombre d’entre eux adhèrent au programme politique des NFD.
« Jusqu’aujourd’hui ceux qui se sont succédés au niveau des communes quels sont leurs bilan? il ya aussi des responsables des délégations spéciales. Posez leur la question sur ce qu’ils ont fait depuis qu’ils sont là. Le problème identitaire ne doit plus se poser. Aujourd’hui on parle de projet. Notre premier atout c’est le ralliement des jeunes de l’axe. La majeur partie des jeunes de Hamdallaye, Bambéto, Kagbélin jusqu’à Sonfonia se sont ralliés au programme des NDF. Posez vous la question sur les propositions que les personnes qui sont actuellement aux commandes ou ceux qui veulent commander, ont fait pour cette commune. Les jeunes ont compris ».
A ceux qui disent que le parti NFD fait payer à l’UFDG la rupture de leur alliance, Macka Baldé répond: « ce n’est pas une bataille entre l’UFDG et les NFD. Les populations de Ratoma sont entrain de comprendre, d’adhérer au programme projet que les NFD sont entrain de leur proposer. Nous sommes entrain de faire du porte en porte pour sensibiliser. L’UFDG n’est pas notre ennemi mais nous avons un projet qui est supérieur au projet de l’UFDG pour la commune de Ratoma. C’est pour cette raison, que nous allons gagner. Nous allons tout faire pour gagner cette commune » soutient-il.
Et d’ajouter: « ceux qui ont signé ces accords, ceux qui ont confiance au président Alpha Condé, ils ont trahi la confiance de ces jeunes. Nous aux NFD on ne fait pas confiance au président Alpha Condé qui a violé la constitution, qui a crée le Rundè, le Missidè et le Manding Djallon. On ne peut pas faire à Alpha Condé qui a facilité les marchés gré à gré, qui est entrain de dilapider nos ressources. Depuis 6 ans que Alpha Condé est au pouvoir, on ne peut pas attendre en moins de 3 ans, dire qu’on fait confiance à Alpha Condé. Nous disons halte » conclut Macka Baldé.

à voir aussi

Décès du député de Boké: Sidya Touré sous le choc

Le président de l'Union des Forces Républicaine était dans la famille mortuaire, du député uninominal de Boké et membre de l’UFR. Abdoulaye Sylla est décédé à l’âge de 68 ans